Pantin et otage, Félix Tshilombo incapable de libérer des prisonniers politiques!

Pantin et otage, Félix Tshilombo est le prisonnier d'Alias Kabila qui se débat pour libérer d'autres prisonniers politiques ! Félix Tshilombo masque et bouclier d'Alias Kabila est un agent de la continuité du régime d'imposture, d'occupation et de prédation d'Alias Kabila. Félix Tshilombo doit libérer tous les prisonniers politiques. Il n'a pas à tergiverser. Il n'a pas été élu. Il est imposteur.

Pantin et otage, Félix Tshilombo incapable de libérer des prisonniers politiques!

Par Freddy Mulongo, vendredi 15 mars 2019  Radio Réveil FM International 

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-142

Félix Tshilombo est le prisonnier d'Alias Kabila qui se débat pour libérer d'autres prisonniers politiques !

Masque d'Alias Kabila, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanmbe est son valet. C'est Alias Kabila qui l'a nommé et fait de lui un petit pseudo-président. Il n'a aucune légitimité du peuple congolais. Il a accédé à la magistrature suprême par deal et nomination, non pas par élection. Voleur d'espoir du peuple congolais, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe, notre pantin national et otage de la cité de l'union africaine avait déclaré dans un discours public à Limete que dans 10 jours tous les prisonniers politiques seraient libérés...Nous sommes déjà à 13 jours ! Une annonce de libération n'est une libération. 700 prisonniers politiques libérés, cela se voit et s'entend ! Personne n'est encore dehors. MataMata, fieffé menteur Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe peut toujours continuer à faire des déclarations alambiquées.

Les Bena Mpuka, Fachos, Nazis, Tribalo-ethniques, Ethno-tribaliques et autres Zozos clament "Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est notre frère congolais. Il n'a pas été élu, certes il a volé l’élection du peuple congolais...Il faut lui laisser le temps de faire ses preuves. Monsieur 16% va finir par s'améliorer " ! Ces écervelés ne se rendent même pas compte de ce qu'ils déclarent. Voler l'espoir d'un peuple est un crime, un mépris à l'égard du peuple qui est le souverain primaire. Avec ses 16% de la CENI, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe n'est pas le Président de tous les Congolais. Allez demander à nos compatriotes de Beni-Butembo et Yumi qui ont été privés d'élection président si Tshilombo est leur président ? Imposteur et usurpateur Félix Tshilombo est vassal d'Alias Kabila. Par sa cupidité et ambition démesurée, il a accepté d'être nommé. La France sait que Félix Tshilombo a été nommé par Alias Kabila après un odieux deal. D'où l'exhortation du Président Emmanuel Macron à Tshilombo de rechercher son autonomie, afin de se soustraire de sa tutelle vis-à-vis de la Kabilie !

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-138

Félix Tshilombo, Monsieur 16% est imposteur-usurpateur !

Avec 72 heures de retard sur la date limite qu’il avait lui-même fixée, Félix Tshilombo a accordé une « liberté conditionnelle » à quelque 700 détenus-personne n'est encore libéré. Deux d’entre eux sont des détenus politiques connus, Franck Diongo et Firmin Yangambi. Félix Tshilombo n'a pas du courage de libérer : Eugène Diomi Ndongala, Eddy Kapend et tous présumés assassins de M'zée Laurent-Désiré Kabila qui sont des prisonniers politiques personnels d'Alias Kabila. S'ils ne sont pas libérés cela prouve que le pantin Félix Tshilombo n'a pas coupé le cordon ombilical avec son Maître: Alias Kabila. Par ricochet, l'alternance politique tant voulue par le peuple congolais est un leurre. Félix Tshilombo masque et bouclier d'Alias Kabila est un agent de la continuité du régime d'imposture, d'occupation et de prédation d'Alias Kabila.

Félix Tshilombo doit libérer tous les prisonniers politiques. Il n'a pas à tergiverser. Il n'a pas été élu. Il est imposteur et usurpateur mais doit se démarquer de celui qui l'a nommé.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.