RDC: Parité? Mon œil ! Gouvernement, Tshilombo se moque du peuple !

Félix Tshilombo se moque du peuple congolais. 7 mois après, sans gouvernement, l'imposteur-usurpateur, un président Quado et nommé, Tshilombo qui n'a jamais levé son doigt pour parler de la parité au parlement (députés et sénateurs nommés), a le culot de recaler la liste du gouvernement pour manque de parité. Mon œil !

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-126

RDC: Félix Pétain Bizimungu Tshilombo recale la liste du gouvernement pour raison de parité. A mourir de rire !

Sans gouvernement depuis 7 mois, ce qui a profité à Félix Pétain Bizimungu Tshilombo dans sa vadrouille avec son Mabundi Airways, s'acheter une villa à Warteloo en Belgique, nommer des conseillers tribaux de Bena Mpuka... il a bousillé en trois mois le budget de la présidence d'une année.

La République démocratique du Congo a un régime semi-présidentiel. Un président de la République doit avoir une majorité parlementaire pour mieux diriger.

Félix Pétain Bizimungu Tshilombo, président Quado et nommé. Le marionnette et pantin d'Alias Kabila, n'a pas levé son petit doigt pour se battre pour la parité à l'Assemblée nationale (500 députés) et sénat (106 sénateurs: 95 FCC, 7 Lamuka et 3 Cach). S'il était réellement ÉLU, il aurait la majorité parlementaire. Il ne l'a pas parce qu'il a fait un "Pacte" avec Alias Kabila pour sa nomination électorale.

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-121

Parité pour le gouvernement et se taire pour le parlement, n'est-ce pas être cancre et écervelé ? A quoi joue Angwalima, Fakwa, Félix Pétain Bizimungu Tshilombo ? Croit-il que son "Monineur" Alias Kabila va revenir sur sa liste gouvernemental ? A chaque bras de fer, Tshilombo a toujours perdu face au barbu de Kingakati, à quoi bon ?

Le FCC a une longueur d'avance sur le voleur du destin du peuple congolais: Félix Pétain Bizimungu Tshilombo ! Le Voleur est dans son propre piège. Son pouvoir usurpé et Titanic n'a pas terminé des crocs-en jambe.

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-157

Se réveiller en dernière minute pour arguer sur la "Parité" alors qu'il n'a jamais rien fait avant de sa présidence volée, Tshilombo se moque du peuple congolais. Mata Mata Bouddha Mabundicrate veut apprendre la présidence à la Cité de l'Union africaine, vraiment à mourir de rire !

Au moins 34 candidats sont indésirables pour être retenus au prochain gouvernement. Il sagit de:

Néhémie Mwilanya,

Jean-Pierre Kambila,

Thomas Luhaka,

Aubin Minaku,

Basile Olongo,

Emery Okundji,

Aimé Kilolo,

Constantin Mutamba,

Kalev Mutondo,

Steve Mbikayi,

Tshimanga Buana,

Déo Indulu,

Julien Paluku,

Athanase Matenda,

 Yves Kisombe,

Albert Kasongo,

 Dieu merci Mutombo,

Néne Nkulu,

Patrick Kanga,

Moise Ekanga,

Azarias Ruberwa,

Lisanga Bonganga,

José Makila,

Jean Lucien Busa,

Pierre Kangudia,

Yav Mulang,

Marie Madeleine Mienze,

Géneviève Inangonzi,

Justin Bitakwira,

Martin Kabwelulu,

Egwaka Yangembe,

Willy Mishiki,

Willy Makiashi et

Lambert Matuku.

 Doit-on parler de la première phase du déboulonnement ? N'en déplaisent aux Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques, Félix Pétain Bizimungu Tshilombo n'a pas des reins solides. Il n'est rien, n'a aucun pouvoir et ne dirige rien. Son folklore deviendra un boomerang pour lui. Il est allé à la table du diable, pour marcher sur le tapis rouge. Il a fait alliance avec ceux que le peuple congolais n'en voulait plus, après 18 ans de régime d'imposture et d'occupation. Le président Quado et nommé veut jouer au malin ? A ses risques et périls. Le gouvernement du Premier ministre Ilunga Sylvestre, sera composé de 65 membres dont 42 pour le FCC et 23 pour le CACH.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.