RDC: Journalistes molestés, Patient Ligodi de RFI tabassé par des Tontons Macoutes!

Patient Ligodi d'actualitecd et correspondant de RFI copieusement tabassé, comme un vulgaire vanupied, par des Tontons Macoutes de Mabundi Fatshi à Kinshasa. Martin Fayulu, président élu et Lamuka Peuple organisaient une manifestation de souveraineté. Les journalistes qui ont couvert cette manifestation réprimée sont considéré comme des inciviques. Plus de 200 civils arrêtés!

RDC: Patient Ligodi de RFI tabassé par des Tontons Macoutes de Mabundi Fatshi!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

fb-img-1631706213519

D'ici à 2023, l'année électorale, les images hideuses du régime d'imposture, d'usurpation et d'occupation de Tshilombo Tshintuntu, le Pinochet congolais, vont s'étaler sur tous les médias dans le monde.  La RDC membre du Conseil des droits de l'homme qui malmène des journalistes sur son sol. Black Out, pas des journalistes pour couvrir la manifestation pacifique du 15 septembre. Les journalistes sont-ils des inciviques pour Mabundi Fatshi ?  L'acharnement sur les manifestants, les journalistes et paisibles citoyens  sont des violations des droits humains. 

Journalistes molestés, Patient Ligodi, directeur de publication d'actualitecd.com et correspondant de RFI traîné par terre comme un vanupied et embarqué dans un ketche  par des Tontons Macoutes de Mabundi Fatshi, n'est pas un cas isolé. Déjà des messages circulaient sur les réseaux sociaux que les journalistes seraient considérés comme des inciviques, à la marche pacifique du 15 septembre. Des menaces contre des journalistes, dans un pays où Mabundi Fatshi clame partout "Etat de droit", "Etat de droit", "Etat de droit". Que des incantations !

RDC-Marche du 15 septembre : deux journalistes Molestés par des policiers à Kinshasa © Journal de Kinshasa TV

C'est Alias Kabila II avec Tshilombo Tshintuntu, le macabre film qui se réalise à Kinshasa. Le réalisateur du film est le même, les acteurs n'ont pas changé, sauf un gros qui a remplacé le petit comme acteur principal. L'état de la honte. Qui peut croire et faire confiance à Mabundi Fatshi ? Fossoyeur et pseudo-président nommé illégitime, l'ancien pizzaïolo de Bruxelles excelle en usage des forces disproportionnées par ses Tontons Macoutes et Gestapistes à ses ordres.

Berry MUEKATONE @Bmueka. Hier, après avoir incité la police dans une envolée psalmodiant les versets bibliques, le voilà en train de jouer la vierge effarouchée devant la brutalité policière dont il a été l'instigateur. Sachez cher mbwarrior, que toute position de pouvoir est porteuse d'une illusion.

Image

Berry MUEKATONE @Bmueka. La répression de la manifestation de ce jour est une preuve supplémentaire que tshilombo est un véritable pantin, une marionnette qui a le titre en bois de président mais n'a pas les attributions d'un chef d'état. Toute chose a une fin et le réveil sera brutal pour le faquin.

La marche pacifique du 15 septembre fortement réprimée. Plus de 200 arrestations ! Parmi eux Prince Epenge, communicateur de Lamuka,  Michée Mangala, Adrien Malenga et des centaines de manifestants. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.