Minembwe: la voyoucratie des Tontons Macoutes de Tshilombo contre Fayulu!

Etat de droit Ya Tshanana ! Marche de la défense de la souveraineté et intégrité territoriale, Tshilombo donne à ses Tontons Macoutes de crever 3 pneus de la jeep Toyota de Martin Fayulu, président Elu et commandant suprême du peuple, pour l'empêcher de manifester pacifiquement. Zélés, les Tontons Macoutes ont usé des gaz lacrymogènes et tirs à balles réelles pour disperser le peuple.

Minembwe: la voyoucratie des Tontons Macoutes de Tshilombo contre Fayulu!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

freddy-mulongo-martin-fayulu-e

Une image forte du combat politique de Martin Fayulu ! C'était il y a 5 ans. En effet, le lundi 19 janvier 2015, les opposants avaient manifesté contre  la modification de la loi électorale pour maintenir Alias Kabila au pouvoir. Ils  s'étaient retrouver face aux forces de l'ordre, défenseurs du régime: gaz lacrymogènes, tirs à balles réelles sans sommation... Il y eut des blessés et  arrestations. C'est Martin Fayulu qui va marquer les esprits. Il va prendre par la main un jeune garçon blessé, l'amener à l'hôpital et lui payer des soins. 

freddy-mulongo-martin-fayulu-u

Brutaliser les manifestants pacifiques avec des armes de guerre à Kinshasa, dans la capitale, cela devient inquiétant. Ceux qui ont réprimé la marche pacifique contre la balkanisation de l'Est de la RDC sont des traîtres congolais, achetés par les ennemis du Congo pour balkaniser le pays. C'est bien clair, le pays est infiltré partout! Tout congolais patriote droit soutenir cette cause, sinon, demain des Congolais risquent de se retrouver  des esclaves de nos ennemis! Chaque Congolais doit condamner la complicité et  la traîtrise.

POPULATION ETOMBI, LA POLICE CONTRE MARCHE, MASSASSI DEVANT VEHICULE YA FAYULU © Réaco news tv

Le tweet de Martin Fayulu est parlant: "Honte aux policiers irresponsables qui, malgré leur violence, n'ont pas pu empêcher la marche du 14 octobre à Kinshasa. Toutes nos félicitations aux compatriotes qui ont marché dans plusieurs villes du pays pour L'UNITÉ NATIONALE ET L'INTÉGRITÉ TERRITORIALE DE LA #RDC".

Armés jusqu'aux dents, Ils avaient reçu l'ordre de stopper Martin Fayulu, et face à la résistance du président élu, les Tontons Macoutes en service commandé ont crevé les pneus de sa Jeep Toyota. 

Arrivée au sous-commissariat de l'échangeur de Limeté, après avoir roulé sur ses jantes,  Martin Fayulu, le président élu a exigé la réparation de sa jeep. Tshilombo a demandé à ses Tontons Macoutes de répondre à sa requête, connaissant le caractère Breton du commandant suprême du peuple...il risque de transformer la marche pacifique en sit-in populaire au commissariat: 3 nouveaux pneus ont été achetés par des Tontons Macoutes pour remplacer les 3 pneus victimes des baïonnettes!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.