Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

3338 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 mai 2020

RSF: En Guinée équatoriale, le coronavirus n’échappe pas à l’hyper censure du régime!

Des journalistes renvoyés et un programme arrêté. Depuis le 1er mai 2020, les téléspectateurs de “Buenos dias Guinea” (“Bonjour la Guinée équatoriale”) sont privés de la très populaire émission d’opinion et d’analyse diffusée en espagnol sur la radiotélévision Asonga. Ce média demeure la seule chaîne privée de ce petit pays d’Afrique centrale dirigé d’une main de fer par Teodoro Obiang.

Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En Guinée équatoriale, le coronavirus n’échappe pas à l’hyper censure du régime

Extrait d'une émission "Buenos dias Guinea" sur Asonga en septembre 2018. Guinée Equatoriale

Reporters sans frontières (RSF) dénonce la suspension d’une émission de télévision et de ses journalistes après un débat sur la gestion de la crise épidémique liée au coronavirus.

Des journalistes renvoyés et un programme arrêté. Depuis le 1er mai 2020, les téléspectateurs de “Buenos dias Guinea” (“Bonjour la Guinée équatoriale”) sont privés de la très populaire émission d’opinion et d’analyse diffusée en espagnol sur la radiotélévision Asonga. Ce média demeure la seule chaîne privée de ce petit pays d’Afrique centrale dirigé d’une main de fer par Teodoro Obiang depuis plus de 40 ans, record mondial de longévité au pouvoir hors monarchie. Les sept journalistes qui y collaborent ont également été renvoyés chez eux jusqu’à nouvel ordre sans qu’aucun motif de suspension ne leur soit communiqué par leur direction. Lors de la dernière émission, la veille, ils avaient notamment pointé du doigt les violences militaires pour faire respecter faire respecter les mesures de confinement liées à l’épidémie de coronavirus.

“En Guinée équatoriale, même le coronavirus n'échappe pas à l’hyper contrôle de l’information et à la censure. Ces journalistes qui n’ont rien fait d’autre que leur travail doivent être réhabilités dans leur fonction, estime Arnaud Froger, responsable du bureau Afrique de RSF. Les conséquences de cette politique de privation de l’information produite de manière indépendante peuvent être désastreuses car piétiner la liberté de la presse dans ce contexte de crise sanitaire revient à mettre sa propre population en danger.”

Contactés par RSF, les dirigeants d’Asonga n’ont pas souhaité faire de commentaire. La chaîne reste étroitement contrôlée par le pouvoir puisqu’elle appartient à Teodorin Nguema Obiang, vice-président de la République et fils du chef de l’Etat. 

L’année dernière, deux journalistes de la chaîne, Melanio Nkogo et Ruben Bacale, avaient été arrêtés et détenus pendant douze jours après avoir réalisé l'interview d'un juge critiquant la suspension dont il avait fait l’objet. Depuis leur sortie, ils n'ont toujours pas été rétablis dans leur fonction.

La Guinée équatoriale figure à la 165e position sur 180 pays dans le Classement mondial de la liberté de la presse établi par RSF en 2020.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Clinea, la psychiatrie très lucrative façon Orpea
Les cliniques psychiatriques Clinea sont la filiale la plus rentable d’Orpea. Elles profitent des largesses de l’assurance-maladie, tout en facturant un « confort hôtelier » hors de prix à leurs patients. Pour les soins et le management, le modèle est un copié-collé du groupe.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Gouvernement
Le malentendu Pap Ndiaye
Insulté par l’extrême droite et critiqué par certains partisans de Macron, le ministre de l’éducation nationale est en réalité un modéré, loin des caricatures indigénistes et des procès en wokisme. Mais, entouré de proches de Jean-Michel Blanquer et du président, Pap Ndiaye aura du mal à s’imposer.
par Joseph Confavreux et Ellen Salvi
Journal
Législatives : comment le RN cible le rassemblement des gauches
Mediapart a pu consulter les documents fournis aux candidats du parti d’extrême droite pour les législatives. Ils montrent que le parti fait manifestement peu confiance à ses troupes sur le terrain. Ils s'en prennent à la coalition de gauche Nupes, rebaptisée « extrême gauche pro-islamiste ».
par Lucie Delaporte
Journal
Le travail sexuel, angle mort de la Nupes pour les législatives
Le sujet n'a jamais fait consensus à gauche. Le programme de la Nupes est marqué par les positions abolitionnistes, majoritaires dans les partis. Plusieurs acteurs de terrain s'insurgent. 
par James Gregoire

La sélection du Club

Billet de blog
Mineur·es en danger à la rue, il est urgent de les protéger !
« Les droits de l’enfant ne se discutent pas, encore moins au profit d’affichages politiciens de “lutte contre l’immigration”. » Face au nombre croissant d’enfants migrants en grand danger faute de prise en charge, une soixantaine d'associations locales de terrain et d'organisations nationales tirent la sonnette d’alarme. Ils demandent que « la présomption de minorité soit inscrite explicitement dans la loi. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Couple binational : le parcours du combattant
Si on m’avait dit auparavant, qu’en 2021 je serais mariée, j’aurais éclaté de rire ! Pourtant, par amour, on est capable de tout.
par Amoureux Au ban public
Billet de blog
Faire de l’hospitalité un droit fondamental
Dans un livre qui fera date, la juriste Marie Laure Morin propose de faire de l’hospitalité un droit fondamental afin de construire un droit des migrations qui rompe, enfin, avec des législations répressives qui violent les droits humains et menacent l’État de droit. J’ai volontiers accepté d’en écrire la préface.
par Edwy Plenel
Billet de blog
A quoi sommes-nous sensibles ?
La mort des non Occidentaux semble invisible. Qu’ils soient Syriens, Afghans, Nord Africains, du Moyen Orient, d’Asie... Ils sont comme fantomatiques, presque coupables d’effleurer notre champ de vision.
par Bruno Lonchampt