Le collectif des Congolais de Suisse manifeste contre Glencore à Zoug !

La politique va de paire avec l'économie, les Congolais commencent à comprendre. Le Collectif des Congolais de Suisse organise la marche au siège même de Glencore, pilleur des ressources de la République démocratique du Congo, à Baar dans le canton de Zoug, le lundi 13 juillet à 13h !

Le collectif des Congolais de Suisse manifeste contre Glencore à Zoug !

Par Freddy Mulongo, mercredi 18 juillet 2018  Radio Réveil FM International 

freddy-mulongo-gleencorre

Lundi 23 juillet à 13h à Zoug, méga-marche contre Glencore à son siège de Baar , le lAlors qu'à Kinshasa, les yeux sont tournés vers le palais du peuple, où face aux députés et sénateurs réunis en congrès, Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale, espère annoncer son troisième mandat illégal, pour se maintenir au pouvoir, malgré ses 17 ans d'imposture sur le trône du Congo...En Suisse, les combattants de libertés enclenchent la lutte politico-économique. Le lundi 23 juillet à 13 heures, les Congolais organisent une méga marche contre l'entreprise Glencore, le géant suisse négociant des matières premières, basée à Baar dans le canton de Zoug, le canton le plus riche de Suisse grâce à la concurrence fiscale entre les cantons pour les revenus très élevés.

freddy-mulongo-glencore

Glencore, Le numéro un mondial est assigné par le Département américain de la justice (DoJ) dans le cadre d’une vaste enquête pour corruption au Nigeria, au Venezuela et en République démocratique du Congo-RDC !

Des investisseurs redoutent que le groupe dirigé par le milliardaire d’origine sud-africaine Ivan Glasenberg soit exposé à de lourdes amendes, voire à des poursuites pénales. Pour le Nigeria et le Venezuela, il s’agit de négoce du pétrole ; pour la République démocratique du Congo, d’extraction de minerais (cuivre, cobalt).

freddy-mulongo-diaspora-5

Tous à Zoug, le lundi 23 juillet à 13h pour le méga-marche contre Glencore, pilleur des ressources de la RDC

Ce n’est pas la première fois que Glencore est mis en cause dans ce pays. Ses méthodes ont été pointées du doigt dans les « Paradise Papers », l’enquête menée par le consortium international des journalistes d’investigation.

La justice helvétique a été saisie d’autres affaires en République démocratique du Congo par une ONG congolaise, Public Eye. La société est désormais dans la ligne de mire des Etats-Unis. D’autant que les Américains, par le biais du Département du Trésor cette fois, reprochent à M. Glasenberg de poursuivre ses activités avec un partenaire, Dan Gertler. Ce milliardaire israélien, ami de Joseph Kabila, l'imposteur de kingakati l’avait aidé à acheter à vil prix des gisements de cuivre en République démocratique du Congo.

freddy-mulongo-dangertler

Dan Gertler, qui dispose dispose en effet de deux passeports israéliens, selon le site du gouvernement américain annonçant les sanctions, ainsi que du passeport congolais DB0009084, émis le 28 mai 2015 et expirant le 27 mai 2020, bien que l’article 10 de la Constitution congolaise interdise de posséder une autre nationalité que la congolaise: celle-ci est « une et exclusive », rejette ces accusations, mais Washington l’a inscrit, en décembre 2017, sur la liste des personnes susceptibles de sanctions pour les accords opaques et entachés de corruption.

00000freddy-mulongo-messe-zurich2-1

Achille Ibula, Bruno, Jean-Claude Kalala Muayika et Bienvenu Silulundi: Collectif des Congolais de Suisse

Dan Gertler a été cité par une enquête de l’ONU en 2001, qui a déclaré qu’il avait donné 20 millions de dollars à Kabila pour acheter des armes pour équiper son armée contre les groupes rebelles en échange d’un monopole sur les diamants du pays. Un rapport 2013 du Groupe de l’avancement de l’Afrique a indiqué qu’une série de transactions minières conclues par des sociétés liées à lui avaient privé le pays de plus de 1,3 milliard de dollars de revenus potentiels. L’année dernière, il a été impliqué dans un programme visant à soudoyer des fonctionnaires congolais pour le compte du gestionnaire de fonds de couverture américain Och-Ziff Capital Management, selon Bloomberg.

Selon le Guardian, les documents publiées confirment qu’à plusieurs reprises en 2008 et 2009, Gertler a été appelé à négocier avec les autorités de la RDC au sujet de la mine de cuivre Katanga en difficulté dans le sud-est du pays. Accord de coentreprise avec le gérant d’État de la RDC, Gecamines.

freddy-mulongo-combattantsliberte

Bienvenu Silulundi, Achille Ibula et Jean-Claude Kalala Muayika : Collectif des Congolais de Suisse

En 2009, Glencore, par le biais d’une offre de prêt, a pris le contrôle effectif des mines au Katanga, mais a également gardé l’intérêt de Gertler dans l’entreprise en prêtant secrètement à sa société Lora Enterprises 45 millions de dollars d’actions gagées pour participer au prêt. Le prêt a été accordé avec la réserve qu’il serait remboursable dans le cas où un accord n’aurait pas été conclu avec les autorités de la RDC pour obtenir un contrat pour une entreprise liée à l’entreprise.

 

freddy-mulongo-gleencorre

La politique va de paire avec l'économie, les Congolais commencent à comprendre. Le Collectif des Congolais de Suisse organise la marche au siège même de Glencore à Baar dans le canton de Zoug, le lundi 13 juillet à 13h !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.