Hommage à Tristan Mercier, homme de foi, humaniste et panafricaniste engagé !

Réveil FM International tenait à rendre hommage à Tristan Mercier, homme de foi, humaniste et panafricaniste engagé. Il aimait l'Afrique et les Africains. Il a contribué par plusieurs actions au rapprochement de la France à l'Afrique. Simple et modeste, Tristan Mercier n'a jamais tiré la couverture de son côté.

Hommage à Tristan Mercier, homme de foi, humaniste et panafricaniste engagé !

Par Freddy Mulongo, mardi 19 novembre 2019 Freddy Mulongo-Réveil FM International 

freddy-mulongo-tristan-mercier-a-carcassonne

Pourquoi les grands hommes sont-ils modestes ? Parce qu'ils ont toujours les yeux fixés en haut ! En face du ciel peut-on s'enorgueillir ? Tristan Mercier était un homme modeste malgré ses engagements poussés par sa foi. Un humaniste et panafricaniste avant l'heure, dont les actions pour le rapprochement entre les Français et Africains se sont faits sur base de respect de deux cultures, sans caméras de télévisions ni micros de radios ni publications de presse. Des actions qui ont cimenté et contribué aux relations franco-africaines. La vie est un pèlerinage sur cette terre des hommes. Certains savent et connaissent leur mission. D'autres passent à côté, puisqu'ils mettent l'accent uniquement sur les biens matériels et futilités. Tristan Mercier a rapproché la France de l'Afrique. Il a contribué à la rencontre des cultures différentes et a permit aux hommes et femmes de différents continents de travailler dans la paix et fraternité. Jamais Tristan Mercier n'avait tiré la couverture vers soi pour tout ce qui a été accompli. Humaniste clairvoyant et engagé mais simple et modeste, c'est ça Tristan Mercier.

En août 2012, dès le premier jour, lors d'une rencontre annuelle des Quakers dans les Cevennes, il m'avait abordé comme s'il m'avait connu depuis longtemps. Il m'a parlé de son expérience africaine et de ses amis africains. On sentait qu'il aimait l'Afrique et connaissait des Africains. Avec son épouse, Sylviane Mercier, ils m'avaient accompagné jusqu'à Anduze où je devais faire mon reportage sur la Bambuseraie. Classée parmi les plus beaux jardins de France, la Bambouseraie en Cévennes vous offre un moment de complicité avec la nature. Ce jardin botanique unique et singulier dévoile plus de 1000 variétés de bambous, fleurs rares, d’arbres et plantes remarquables ouvrant ainsi une parenthèse magique et totalement inattendue dans les Cévennes Gardoises. C'est au retour à Paris, que je m'étais fait voler mon sac de reportage, cela avait beaucoup affecté Trsitan Mercier.

Dans les années 70-80, convaincu qu’il fallait aider les africains à améliorer leurs conditions de vie, mais aussi que l’Afrique avait beaucoup à nous apporter en matière de relations humaines et au niveau spirituel, Tristan Mercier s’investit dans la création et l’animation du service « Justice et Développement » lequel mena, pour l’Alliance Nationale, des actions de partenariat au Burkina Faso, au Sénégal, au Cameroun, au Togo et dans bien d’autres pays…

On retrouve la plume de Tristan Mercier dans plusieurs ouvrages dont: "Place de l'éducation au développement dans le système éducatif français", Paris 1984-1985 et "Etudiants d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique dans la communauté européenne", Michèle Decat et Tristan Mercier.

C'est lisant le communiqué du Sud-Ouest du jeudi 26 avril 2018, que j'ai appris la mauvaise nouvelle du départ d'un grand ami, toujours attentionné: "Sylviane MERCIER, son épouse ; ses enfants, Cathe­rine, Sylvie, Frédé­ric,Nico­las, Bruno, et leurs conjoints ; ses petits-enfants et arrière-petits-enfants, parents et amis ont la tristesse de vous faire part du décès de Étienne, Tris­tan MERCIER, survenu le 24 avril 2018, dans sa 88e année. La célébration aura lieu­ sa­medi 28 avril 2018, à 10 heures, au temple protestant de Berge­rac, place Cayla, suivie de l’in­hu­ma­tio­n au cimetière Pont-Saint-Jean. Ni plaques, ni fleurs, ni couronnes. Dons à l’en­traide protes­tante sur place ou 16, rue Simo­net, 24100 Berge­rac. Registre de condoléances aux portes du temple. Cet avis tient lieu de faire-part". 

Témoignages pour le décès de Tristan Mercier

Les Unions chrétiennes de jeunes gens YMCA-UCJG, rendent grâce pour la vie, la foi et l’action de Tristan. Elles ont profondément nourri et marqué ce mouvement de jeunes et d’adultes dans les multiples projets dont il fut porteur et dont l’héritage demeure. Mais auparavant, nous voulons redire à Sylviane, aux enfants et à la famille de Tristan, notre amitié et notre affection.

Avec vous, nous partageons la tristesse de la séparation, car tant de liens, de rencontres, de combats menés ensemble, de retrouvailles fraternelles avec Tristan et Sylviane, ont laissé en nous l’empreinte généreuse de la forte personnalité de Tristan.

Avec vous, nous partageons l’espérance que Tristan est maintenant au bénéfice d’une paix qui nous dépasse et qui l’a délivré des souffrances et de l’angoisse de la maladie. Avec vous, nous partageons la reconnaissance pour ce que Tristan nous a donné d’apprendre et de découvrir.

Nous le savons tous et toutes : la lumière intérieure et la foi profonde que Tristan puisait à la source des Quakers à laquelle il revenait toujours, nous ont inspirés et guidés dans les heures difficiles et les choix audacieux à faire. Des choix audacieux, Tristan Mercier en a fait beaucoup dans sa vie, pour bâtir, former et fédérer au nom de l’Amour du Christ dont il fut l’inlassable témoin jusqu’à ces dernières années à Bergerac.

En continuant de déchiffrer et de méditer les Écritures bibliques avec passion, en visitant des prisonniers, en assurant des cultes et des conférences, il n’a cessé de témoigner de la joie et de la force intérieure qu’il recevait. Bâtir, former, fédérer, c’est un peu le « triangle unioniste » personnel de Tristan. Comme secrétaire unioniste, il a servi le mouvement UCJG avec compétence, générosité et inspiration. Il fit du Rocheton qu’il dirigeait un centre de référence dans l’accueil des groupes les plus divers :

- les Eglises réformées de l’Ile de France y organisaient leurs rassemblements,

- le service de formation des coopérants du service national y organisait ses stages de préparation au départ à l’étranger des volontaires,

- les réfugiés du monde entier y étaient et y sont toujours accueillis,

- des jeunes préparant le BAFA y suivaient une des meilleures formations à l’animation socio-éducative d’Ile de France, etc. Puis, au début des années 80, convaincu qu’il fallait aider les Africains à améliorer leurs conditions de vie, mais aussi que l’Afrique avait beaucoup à nous apporter en matière de relations humaines et au niveau spirituel, Tristan s’investit dans la création et l’animation du service « Justice et Développement » lequel mena, pour l’Alliance nationale des UCJG, des actions de partenariat au Burkina Faso, au Sénégal, au Cameroun, au Togo et dans bien d’autres pays…

A ce titre « Justice et développement » envoya des volontaires en Afrique pour vivre et partager la vie quotidienne des habitants de Ouagadougou, de Bamba Thialène au Sénégal oriental en plein cœur du Sahel. Le centre du Rocheton accueillit de nombreux stagiaires d’Afrique et d’Amérique latine dont beaucoup eurent ensuite d’importantes responsabilités dans leur pays.

Tristan Mercier créa le BAFA développement, reconnu par le ministère de la Jeunesse et des Sports. De nombreux jeunes sont venus alors au Rocheton pour suivre cette formation BAFAD, unique et hors des sentiers battus, qui élargissait leurs perspectives. Il s’impliqua activement aussi dans la Commission Coopération et Développement, instance de concertation de Solidarité internationale entre les ONG, dont les UCJG, et le Ministère de la Coopération. Il a su mobiliser dans cette grande aventure beaucoup de responsables, d’animateurs et d’animatrices UCJG et, ce fut pour notre mouvement, une expérience riche d’enseignements quant à la nécessité d’amplifier les relations Nord-Sud afin d’en dépasser aussi les ambiguïtés…

Carlos Sanvee des UCJG du Togo adressa un message vidéo à l’AG extraordinaire de l’Alliance Nationale en 2016 où il rappelait tout ce qu’il avait appris des UCJG de France et en particulier du Rocheton où il séjourna quelques temps.

Carlos Sanvee vient d’être nommé Secrétaire Général de l’Alliance Mondiale des YMCA-UCJG. Témoin d’espérance, Tristan Mercier fut toujours à l’écoute des jeunes générations souvent en recherche pour leur proposer de nouveaux horizons. Tout en continuant d’assurer la direction du Rocheton, il fut aussi Secrétaire général des UCJG de France à deux reprises.

De 73 à 76 puis plus de dix ans plus tard de 88 à 91. Il accepta de remplir cette responsabilité à des moments où le mouvement était en grande fragilité et Tristan a su être, à chaque foi, le médiateur qui lui permit de franchir une étape difficile. Incontestablement, il sut articuler engagement local, national et international qui permit aux UCJG de France d’être entendues au Ministère de la Jeunesse et des Sports comme au Ministère de la Coopération et du Développement. Et nous sommes conscients que cette vie de service n’aurait pas été tout à fait la même sans le rôle déterminant que Sylviane a su tenir auprès de Tristan et avec lui.

Pour l’action permanente de Sylviane, pour cette vie « missionnaire » vécue à deux, notre reconnaissance unioniste est grande. Merci Sylviane, merci Tristan pour tout ce que vous avez donné, construit, suscité et pour tous ceux et celles que vous avez aimés. Gardons maintenant ces mots de Tristan prononcés lors de l’assemblée générale des UCJG en 1974 « Passons donc de la réflexion à l’action et passons entre nous des actes de vie, des signes de communion car c’est aller vers la lumière ». Des mots toujours vivants et signifiants pour continuer la route sans Tristan.

Tristan Mercier a été le représentant des ONG françaises de coopération et de développement au niveau européen et a présidé le groupe « Education au développement » des ONG européennes à Bruxelles pendant 7 ans. Il disait « pas de développement sans justice » et « pas de développement si les actions ne sont pas menées ensemble avec l’implication de la population locale ».

Le Rocheton a aussi été impliqué dans les filières clandestines d’évasion (Afrique du Sud avec l’apartheid, Grèce et les colonels grecs, Vietnam et les déserteurs de l’armée américaine…)

 

Nous tenions à rendre hommage à Tristan Mercier, un ami qui aimait l'Afrique et les Africains.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.