Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

3338 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 avr. 2020

RDC: Les fatigantes promesses tarabiscotées de Tshilombo !

Depuis sa nomination électorale, pas un jour sans une promesse tarabiscotée de monsieur 15% à sa présidence usurpée. Paroles, paroles, paroles...Tshilombo use et abuse de son moulin à vent. "Kosa Leka", les promesses de Tshilombo s'envolent au gré du vent. Bonnes paroles et belles promesses irréalisables sont les deux béquilles de la présidence Tshilomboïste.

Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

RDC: Les fatigantes promesses tarabiscotées de Tshilombo !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Je me réveille ce matin et je reçois sur mon compte Twitter cette promesse de Tshilombo publié par FATSHI News
@FatshiNews:

Il avait dit «Notre pays se classe parmi les États les plus pauvres et les plus inégalitaires du monde. Il sortira par le haut de ce statut humiliant actuel.
Il rejoindra les nations qui sont classées parmi les pays émergents,avec pour ambition le bien-être collectif.»
[ l’extrait du contenu de son programme quinquennal ] : « Vaincre la pauvreté. »

Un pays se réveille et devient émergent par le travail de ses habitants et non pas des aides internationales ni par des emprunts des institutions de Bretton Woods (Banque Mondiale et Fonds Monétaire International).

Son directeur de cabinet, Vital Kamerhe, qui se prenait pour le Brésilien "Lula" est en prison de Makala. Le Picsou de la République a braqué le pays, 370 millions de dollars du programme de 100 jours volatilisés. L'incarcération de Vital Kamerhe est la pointe de l'Iceberg de l'échec de ce gouvernement de coalition Cach-FCC. L’attelage n'est pas bon.

Aujourd'hui, les Colons et coloniaux Belges ne sont plus là, ceux qui pillent, oppriment et séquestrent les Congolais, sont ceux-là mêmes qui détournent les deniers publics. Les Fakwa et Angwalima ne sont plus à la cité, dans nos quartiers mais à la présidence usurpée.

Certains fanatiques vont jusqu'à écrire: "Le petit sphinx a enclenché la chute des Kleptomanes". La ploutocratie a ses longs jours devant elle. Aucune interpellation d'un apparatchik-Mammouth Joséphiste et on ose bomber la torse ?

Doit-on vaincre la pauvreté en volant soi-même la République ?

Tshilombo est un prometteur illusionniste d'État. Ce petit président nommé depuis sa nomination électorale a promis 1000 choses au peuple congolais. Quid sur les promesses réalisées ? Rien ! La gratuité de l'enseignement est une fumisterie. L'école gratuite sans penser un seul instant aux enseignants qui doivent avoir un salaire décent. Kosa Leka.

Que des beaux mots avec Tshilombo, sans de belles réalisations. Quand on n'a aucun projet de développement en vue, quand on s'embrouille dans la gestion et même dans le choix de ses collaborateurs...aucune réalisation ne sortira de ce régime usurpé.

Coronavirus vient d'épargner à la RDC des millions. Le covid 19 a stoppé net les promenades de santé dans Mabundi Airways de celui qui était devenu le Magellan congolais. Son oncle et chef de maison civile, Mgr. Gérard Mulumba qui vient de partir, ne s'est pas gêner de chercher des investisseurs au Canada et de vendre de carrés miniers au Katanga.

"Les hommes politiques sont pas tous des voleurs, mais quand ils vous serrent la main, recomptez vos doigts", disait Coluche.

La politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire.

Dans la vie, il existe deux types de voleurs :
1. Le voleur ordinaire : c’est celui qui vous vole votre argent, votre portefeuille, votre vélo, votre parapluie, etc...

2. Le voleur politique : c’est celui qui vous vole votre avenir, vos rêves, votre savoir, votre salaire, votre éducation, votre santé, votre force, votre sourire, etc...

La grande différence entre ces deux types de voleurs,
c'est que le voleur ordinaire vous choisit pour vous voler votre bien,tandis que le voleur politique, c’est vous qui le choisissez pour qu’il vous vole.
Et l’autre grande différence, qui n’est pas des moindres,
c'est que le voleur ordinaire est traqué par la police,
tandis que le voleur politique est le plus souvent protégé par une escorte de police...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Au Royaume-Uni, le successeur de Boris Johnson manque déjà de légitimité
Le duel interne au parti conservateur pour la succession de Boris Johnson, entre Liz Truss et Rishi Sunak, semble déconnecté des urgences du moment, de l’inflation au climat. En raison du mode de scrutin, la légitimité du vainqueur sera faible.
par Ludovic Lamant
Journal — Europe
Un débat économique de faible niveau pour la direction du parti conservateur
Les deux candidats à la direction du parti n’ont guère d’idées face à la hausse des prix qui frappe pourtant de plein fouet l’économie britannique. Le débat économique se limite donc à un duel stratégique pour convaincre le cœur militant des Tories.
par Romaric Godin
Journal — Histoire
Sous les tapis des tisseuses, l’écho de la domination coloniale
En 1964, une soixantaine de familles de harkis ont été parquées dans une cité à l’écart de Lodève pour faire tourner ce qui allait devenir l’annexe de la manufacture de la Savonnerie de Paris, et raviver la tradition textile locale. Mais côté coulisses, l’Algérie française y a joué quelques prolongations.
par Prisca Borrel
Journal — Afrique
La crise climatique attise les tensions au Kenya
Les questions d’écologie sont absentes des discours des candidats aux élections générales du mardi 9 août. Pourtant, avec un régime de pluies devenu « imprévisible », le pays subit fortement les conséquences du dérèglement climatique, qui aggrave des tensions existantes.
par Gwenaelle Lenoir

La sélection du Club

Billet de blog
Variole du singe : ce que coûte l'inaction des pouvoirs publics
« L'objectif c'est de vacciner toutes les personnes qui souhaitent l'être, mais n'oublions pas que nous ne sommes pas dans l'urgence pour la vaccination. ». Voilà ce qu'a déclaré la ministre déléguée en charge des professions de santé, au sujet de l'épidémie de la variole du singe. Pourtant pour les HSH et les TDS il y a urgence ! Quel est donc ce "nous" qui n'est pas dans l'urgence ?
par Miguel Shema
Billet de blog
Variole du singe : chronique d'une (nouvelle) gestion calamiteuse de la vaccination
[REDIFFUSION] Créneaux de vaccination saturés, communication inexistante sur l'épidémie et sur la vaccination, aucune transparence sur le nombre de doses disponible : la gestion actuelle de la variole du singe est catastrophique et dangereuse.
par Jean-Baptiste Lachenal
Billet de blog
Faire face à l’effondrement du service public de santé
Après avoir montré l’étendue et les causes des dégâts du service public de santé français, ce deuxième volet traite des solutions en trompe-l’œil prises jusque-là. Et avance des propositions inédites, articulées autour de la création d’un service public de santé territorial, pour tenter d’y remédier.
par Julien Vernaudon
Billet de blog
Ce que nous rappelle la variole du singe
[REDIFFUSION] A peine la covid maitrisée que surgit une nouvelle alerte sanitaire, qui semble cette fois plus particulièrement concerner les gays. Qu’en penser ? Comment nous, homos, devons-nous réagir ? Qu’est-ce que ce énième avertissement peut-il apporter à la prévention en santé sexuelle ?
par Hervé Latapie