RDC: Sans mandat, Lambert Mende, Goebbels du régime d'Alias Kabila, interpellé!

Sans mandat, Lambert Mende, Goebbels et Vuvuzélateur d'Alias Kabila été interpellé, brutalisé, tapé avec des coups de crosse sur la poitrine et au dos...Dans un Etat de droit chaque citoyen a des droits. A Réveil FM International, nous réfutons et dénonçons cette interpellation de Lambert Mende. L'Etat de droit de Félix Tshilombo est une sinécure, du bluff !

RDC: Sans mandat, Lambert Mende, Vuvuzélateur et Goebbels du régime d'Alias Kabila, interpellé !

Par Freddy Mulongo, dimanche 19 mai 2019  Radio Réveil FM International 

freddy-mulongo-vuvuzelateur-mende-1

Lambert Mende Vuvuzélateur et Goebbels du régime d'Alias Kabila

Dans un Etat de droit, tous les citoyens sont égaux devant la loi. L’État, qui a compétence pour édicter le droit, est lui-même soumis aux règles juridiques, dont la fonction de régulation est ainsi affirmée et légitimée. Les Talibans et Tribaloethniques qui ont jubilé, ce dimanche, lors de l'interpellation de Lambert Mende Omanga, le Goebbels du régime d'Alias Kabila ont tort. Le Vuvuzélateur Mende, qui voulait prendre tranquillement son repas de midi vers 15h (Nous sommes en Afrique), à son domicile du quartier GB, a été interpellé chez lui sans mandat pour une destination inconnue. Cet excès de zèle du nouveau régime de Félix Tshilombo Pétain Bizimungu est abus qui tend à l'arbitraire. Nommé par Alias Kabila, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu, qui est arrivé là de la manière que l'on sait: deal puis NOMINATION ÉLECTORALE doit lui-même se conformer aux fondamentaux de l'Etat de droit et de la démocratie. Ce n'est pas parce que le régime de Tshilombo n'est pas légitime, qu'il faut introduire le règne de l'arbitraire et de la terreur pour terroriser des citoyens.

Interpellé, jeté dans une jeep comme un sac de manioc, tabasser à la poitrine par des coups de crosse, y compris au dos... le régime de Félix Tshilombo Pétain Pétain Bizimingu se discrédite de plus en plus, lui-même. Si Mende doit être arrêter, il faut une plainte en bonne et due forme, et on doit lui donner les moyens de sa défense. Lambert Mende n'est pas le seul apparatchik du régime d'Alias Kabila, pourquoi lui? Pourquoi pas tous les dinosaures Mobutistes qui s'étaient mués en Mammouths Joséphistes, qui ont ruiné le pays ? Une justice sélective, à la tête de qui ne plaît pas, est odieuse comme le deal de Tshilombo pour sa nomination électorale, en contournant le choix du peuple congolais.

Pour rappel, Etienne Tshisekedi, ministre de la justice de Mobutu avait justifier la pendaison des conjurés de la Pentecôte à pont Cabu, à l'endroit où est érigé le stade des Martyrs. Il ne faudrait pas que Félix Tshilombo Pétain Bizimungu puisse penser que le peuple congolais, à qui il a volé l'élection, va tout accepter, surtout sa dérive dictatoriale.

Tshisekedi et Mobutu défendant la pendaison publique de l'ex Premier Ministre Kimba © pour vous

A-t-on eu besoin d'interpeller Lambert Mende de manière cavalière ? A Réveil FM International, nous ne soutenons pas Lambert Mende-Dieu seul sait le nombre d' articles où son fonctionnement a été farouchement dénoncé. Mais nous défendons l'Etat de droit, où chaque Congolais doit être respecté dans ses droits et devoirs. Félix Tshilombo Pétain Bizimungu qui gère la RDC comme épicerie familiale ne doit pas se trouver de mission. Il a fait un deal avec Alias Kabila pour devenir son masque, clone et pantin, qu'il assume !

Qu'il ne fasse une fausse diversion. La première personne à interpeller demeure Alias Kabila! Puis ses apparatchiks.

Lambert Mende est retourné chez lui courbatu pour avoir été tabassé. Lui et ses gardes corps étaient par des militaires et d'autres en civils, dans quatre jeeps l Le ministre de l'Intérieur du régime Tshilombo, Basil Olongo parle d'une convocation de Lambert Mende pour une affaire de trafic de diamant, tandis que l'intéressé parle d'un règlement de compte. Reste que Lambert Mende peut-il être interpellé sans que Félix Tshilombo Pétain Bizimungu soit au courant et donne son aval ? Si la réponse est Non, cela veut qu'il confirme son rôle de pantin. Si la réponse est Oui, cela veut dire que sa dictature sera féroce plus que celle de Mobutu et d'Alias Kabila.

 

Félix Tshilombo Pétain Bizimungu est un dictateur, nommé sur la tête du Congo, pour une continuité de la dictature. Les Bena Mpuka, Talibans et Tribaloethniques, qui ont applaudi l'interpellation arbitraire de Lambert Mende sont dans l'erreur. Ils ignorent tout d'un Etat de droit.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.