100 ans OIT: Antonio Guterres "La soif de justice sociale est plus grande... "!

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres est venu à Genève lancer un plaidoyer pour mettre l'humain au centre des politiques économiques. La Déclaration du centenaire met par ailleurs sur pied un instrument contre le harcèlement. "La soif de justice sociale est plus grande que jamais, et plus que jamais, nous avons besoin de l'Organisation internationale du travail (OIT)".

100 ans OIT: Antonio Guterres "La soif de justice sociale est plus grande que jamais"!

Par Freddy Mulongo, vendredi 21 juin 2019 Radio Réveil FM International 

freddy-mulongo-antonioguterres-oit-8

Antonio Guterres, SG de l'ONU à OIT

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres est venu à Genève lancer un plaidoyer pour mettre l'humain au centre des politiques économiques. La Déclaration du centenaire met par ailleurs sur pied un instrument contre le harcèlement. "La soif de justice sociale est plus grande que jamais, et plus que jamais, nous avons besoin de l'Organisation internationale du travail (OIT)", a dit Antonio Guterres au dernier jour de la Conférence du Centenaire.

freddy-mulongo-antonioguterres-oit-10

freddy-mulongo-antonioguterres-oit

freddy-mulongo-antonioguterres-oit-5

freddy-mulongo-antonioguterres-oit-4

Instrument contre le harcèlement

La communauté internationale s'est par ailleurs dotée depuis Genève d'un instrument contre le harcèlement au travail, moins de deux ans après l'affaire Weinstein. Cette convention de l'OIT adoptée vendredi s'appliquera aussi aux e-mails et entre le domicile et le lieu de travail.

Preuve du symbole mondial du nouvel outil, les représentants des gouvernements, des employeurs et des syndicats qui ont porté les négociations se sont étreints de longues secondes avant même le vote. "Moment historique", a estimé le président de la Conférence internationale du travail, le secrétaire d'Etat suisse Jean-Jacques Elmiger".

Ce nouvel accord, salué par Antonio Guterres, doit entrer en vigueur un an après la formalisation des deux premières ratifications par des pays.

Il appelle les membres à sanctionner toute attitude violente ou de harcèlement dans des bureaux ou déplacements professionnels mais aussi dans les toilettes ou dans un logement mis à disposition par l'employeur. Il s'applique aussi bien au public qu'au privé, à l'économie formelle qu'informelle.

freddy-mulongo-antonioguterres-oit-3

freddy-mulongo-antonioguterres-oit-1

freddy-mulongo-antonioguterres-oit-2

freddy-mulongo-antonioguterres-oit-7

"Les affaires vertes sont de bonnes affaires"

Enfin, Antonio Guterres a tenu a rappelé l'importance d'investir dans la formation tout au long de la carrière professionnelle. Face au changement climatique et aux nouvelles technologies, de "nouvelles compétences" seront requises pour alimenter les nombreux emplois qui seront lancés. Le lien entre travail et autres activités sera réaménagé, estime-t-il.

freddy-mulongo-antonioguterres-oit-11

freddy-mulongo-antonioguterres-oit-6

freddy-mulongo-antonioguterres-oit-9

"Les affaires vertes sont de bonnes affaires", a encore insisté le secrétaire général.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.