ONU: Tshilombo Tshintuntu raconte des carabistouilles et mensonges en Mondevision!

Qui peut croire encore Tshilombo Tshintuntu ? Pendant qu'il faisait son discours à l'ONU, racontant des bobards et réclamant 4 postes pour l'Afrique au Conseil de sécurité de l'ONU...à Kinshasa, les agents de la DGM avec policiers, embarquaient de force, l'une des premières dames, Gisèle Mpela et ses trois enfants dans un vol pour Bruxelles. Une congolaise et ses enfants expulsés de leur pays!

ONU: Tshilombo Tshintuntu raconte des carabistouilles et mensonges en Mondevision!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

tshilombo-onu

Pendant que la DGM expulse manu militari, sa troisième première dame, Gisèle Mpela et ses trois enfants de la République démocratique du Congo pour séjours irréguliers, pays de leurs ancêtres, Tshilombo Tshintuntu  prononçait hier  mardi 21 septembre, son discours du haut de la tribune des Nations Unies à l’occasion de la 76e Assemblée générale de l'ONU. Dans un mensonge éhonté, le fils d'Etienne Tshisekedi a indiqué que des terroristes opèrent dans quatre provinces de l’est du pays « sous couvert des ADF et FDLR » ?

N'est-ce pas le même Tshilombo, sans passer par le parlement congolais, qui avait décidé tout seul comme un monarque de décréter l'état de siège dans le Nord-Kivu et l'Ituri. Il a nommé des criminels et seigneurs de guerre comme gouverneurs de ses deux provinces. Les Fardc ont été envoyés au casse pipe sans un budget.  722 civils tués, près de 40 véhicules brûlés et 70 villages vidés de leur population...Tshilombo Tshintuntu a ommis de dire cette vérité cachée. Et c'est du haut de la tribune des Nations-Unies, qu'il parle de quatre provinces sous emprise des terroristes ? Quels sont les deux autres provinces qui ne sont pas encore sous état de siège ?  Le fiasco des opérations militaires sans résultats probants devrait le faire réfléchir. L'intégrisme islamiste a atteint l'est de la République démocratique du Congo qui en paye un lourd tribut dans les provinces du Nord-Kivu, de l'Ituri, du Sud-Kivu et du Maniema. Des djihadistes qui y opèrent sous le couvert des FDLR et d'Allied democratic Forces (ADF), tuent mes compatriotes et pillent massivement des produits miniers et agricoles de mon pays », adit Tshilombo du haut de la tribune. Les combattants d’Allied democratic forces (ADF) présents sur le sol congolais en 1995 sont accusés des massacres des milliers de civils depuis 2014 dans le territoire de Beni au Nord-Kivu. Actuellement, les combattants ont élargi leur champ d’opération jusqu’en Ituri, précisément dans le territoire d’Irumu.

Tshilombo Tshintuntu qui a été catapulté sur le trône du Congo, qui dirige par défi n'a jamais su  s’entourer de personnes compétentes-conseillers capables de l’aider à assumer ainsi qu’à assurer très fortement son leadership. Il ne s'est entouré que de Checkuleurs Bena Mpuka, Talibans proches,  Tribalistes potes, Tribalo-Ethniques connaissances, Plats flagorneurs-Thuriféraires, Fanatiques écervélés , Béni oui oui Mukuantombolo et mangéristes ravis d’accéder enfin à la mangeoire dans le genre "Ekomi tour na biso", qui ne sont pas du tout équipés intellectuellement, spirituellement et philosophiquement parlant pour veiller, comme le lait sur le feu, à ce que rien de dommageable ne déborde dans tous les sens autour du chef dans l’accomplissement de sa mission régalienne au bénéfice du peuple, il ne faut pas s’étonner de voir ce que l’on voit et d’entendre ce que l’on entend en terme de niaiseries et de futilités sur les réseaux sociaux !

Berry MUEKATONE @Bmueka Mensonges en Mondovision ! Il n'a raconté que de carabistouilles, l'incorrigible débauché dépeint un pays imaginaire, alors que le tableau est lugubre. Remarquez les cornes qui poussent sur le crane du dealer. Maintenant on expulse les congolaises vivant en RDC vers la Belgique ?

Image

Le patriote! @dabspatriote @Bmueka Plus il ment, plus il grossi on dirais...????

Berry MUEKATONE @Bmueka Et les cornes sur le crâne qui va avec !

Alain Katho @akkatho Un discours creux et bidon il faut souligner plus de 115 personnes de sa délégation étaient en mode Shegue dans les rues de NY car seulement 11 personnes étaient autorisées dans la salle

Tshilombo Tshintuntu a réclamé quatre postes pour l’Afrique au sein du Conseil de sécurité de l’ONU. Il s’agit, de deux membres non permanents et de deux membres permanents, ayant les mêmes privilèges que les membres actuels, qui vont disposer du même droit de veto que les autres. A ce jour, le Conseil de sécurité de l’ONU est composé de 15 membres, dont cinq permanents que sont la Chine, les États-Unis, la Russie, la France et le Royaume-Uni. Parmi les 10 autres membres élus par l’Assemblée générale pour un mandat de deux ans figurent le Kenya et le Niger, les deux représentants actuels du continent africain. “Je réitère mon appel urgent pour la réforme du Conseil de Sécurité de l’ONU; afin de rendre cet organe plus transparent, plus démocratique et plus représentatif de la composition de notre organisation. Depuis plus d’une décennie, nous rappelons chaque année l’injustice criante; que subit le continent africain dans sa représentation, tant au sein du Conseil de Sécurité de l’ONU ; que dans les organisations internationales qui composent le système des Nations Unies.” a-t-il dit.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.