RDC: Décès de l'ambassadeur Italien, allié de Kagamé, Tshilombo doit s'assumer!

Soutenus par ses miliciens: Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-Ethniques qui chantent des louanges à son nom, Tshilombo a oublié que le Congo, placé au cœur de l'Afrique, n'est pas un pays comme les autres. Il s'est allié avec Paul Kagamé, bourreau du peuple congolais, pillard et receleur des ressources de la RDC. L'assassinat de l'ambassadeur Italien Lucas Attanasio, est un mauvais signe.

RDC: Décès de l'ambassadeur Italien, allié de Kagamé, Tshilombo doit s'assumer!

Freddy Mullongo Mukena, Réveil FM International

fb-img-1614101482018

Avec ses 15%, Tshilombo non-élu et illégitime est Monsieur Opprobre. Quoi qu'il fasse, il a volé le destin du peuple congolais avec son putsch électoral.

Rendre des hommages et faire des condoléances sont normales dans une société civilisée, aux familles éprouvées. Les Congolais ont remarqués que Tshilombo est silencieux pour tous les morts Congolais. Mais ne s'est pas empêché de se rendre à la résidence de Luca Attanasio à Kinshasa pour réconforter la veuve et ses trois filles. Pourquoi le chauffeur Mustafa Milambo n'a pas reçu la visite ne fut-ce que du gouverneur de la province du Nord-Kivu ? Si les Congolais sont des êtres humains, eux qui meurent tous les jours aussi hommages et condoléances.

freddy-mulongo-avion
freddy-mulongo-avion-1
freddy-mulongo-avion-2

À Goma, un avion militaire italien  a atterri , en vue du rapatriement des corps de l'ambassadeur Luca Attanasio et de son escorte Vittorio Iacovzcci, tués tous les deux le lundi 22 Février à Kibumba.

A peine nommé en Janvier 2019,  après un odieux deal avec Alias Kabila contre le peuple congolais, Tshilombo avait dit qu’il était prêt à mourir pour la paix, dans l’Est du pays. Il avait également promis d’y installer l’état-major de l’armée. Et bien, autant de promesses qui sont pour l’instant lettres mortes. Et pourtant en décembre 2020, des voix parmi la société civile et les activistes, dont ceux de la @luchaRDC, ont mis en garde les différentes autorités sur le fait que le rwanda avait installé une base militaire à Kibunda. La Tshilombo avait fait silence radio!

Tshilombo a décidé que suite à l’assassinat de l’ambassadeur italien en RDC, les diplomates et autres responsables des représentations ne pourront plus quitter Kinshasa pour l'intérieur du pays sans que le chef de la diplomatie congolaise et les services attitrés en soient informés.

Voici un message qui nous est parvenu in box: "D'après certaines sources, l'ambassadeur de l'Italie en RDC assassiné ce 22 Février 2021 dans le voisinage de Goma, a été tué dans l'OPS baptisée "MILAN" par FRD( Forces Rwandaises de Défense).Cette OPS a été concoctée à Butotori dans le camp Militaire de la Marine rwandaise, par le Colonel Rusimbi Jean Claude Ex-CNDP du Général Laurent Nkunda, actuellement l'un des officiers supérieurs des FARDC de l'OPS SOKOLA II en coordination avec Le Colonel Alex des FRD qui évolue dans le cas Militaire FRD de BIGOGWE. Lt Didier de l'unité des Forces spéciales des FRD a été désigné et chargé de l'exécution de la fameuse OPS MILAN, et a été par la même occasion muté dans la marine à Gisenyi à proximité de la ville de Goma. Lieutenant  Didier avec quatre militaires tous FRD ,qui devaient exécuter cette ignoble OPS sont arrivés à Goma la veille de l'assassinat de l'ambassadeur Italien, Luca Attanasio.

Selon les mêmes sources, l'ambassadeur italien en RDC aurait un agenda de rechercher et localiser les fosses communes disséminées dans la province du Nord-Kivu dans lesquelles sont entassés les corps des victimes des massacres perpétrées par RCD Goma, CNDP, et M23.

Conscientes de l'agenda de l'ambassadeur italien en RDC, et craignant la crédibilité des informations détenues par ce dernier, au sujet des crimes horribles et d'autres atrocités commises par FRD à travers les rébellions de son obédience :AFDL,RCD GOMA,CNDP, M23. Les FRD se sont résolues de le liquider ce 22 Février 2021. Après cet acte lâche et ignoble ces malfrats ont regagné le District de Rubavu via Kanyanja et Kilimanyoka. Par ailleurs 1xBn FRD de 300×Hommes serait apprêté pour commettre les forfaits par petits groupes les uns après les autres. Dans la zone sise entre Kilimanyoka jusqu'à Rumangabo sans exclure la zone de Goma à Saké. Après cela, ces forfaits seront injustement collés aux FDLR/FOCA. Présentement, certains éléments de ce Bataillon préparé pour commettre les forfaits, se seraient infiltrés dans les Echo-gardes à Rugali (Gakomero), Rumangabo, Kanyamahura, Kihisi (entrée Majengo)".

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.