RDC: Félix Tshilombo va au Kasaï, 400.000 enfants meurent de faim !

Au Kasaï, les enfants meurent de faim, Félix Bizimungu Tshilombo se goinfre et boit la champagne...avec Alias Kabila, son nominateur. Le bénéficiaire d'une NOMINATION ÉLECTORALE, Félix Bizimungu Tshilombo est un inconscient de la République.

freddy-mulongo-kasai-1
Bénéficiaire dune NOMINATION ÉLECTORALE, Félix Bizimungu Tshilombo est une calamité pour la République démocratique du Congo. Cupide et aimant la vie facile, il boit, mange et se goinfre pendant le peuple congolais qui vit avec moins de 1 dollar par jour meure de faim.  Voulait-il se faire NOMMER  à la présidence de la République uniquement pour le tapis rouge ? L'incapacitaire est incapable de quoi que ce soit. En 8 mois, la RDC n'a toujours pas de gouvernement, 28 voyages inutiles pour rien...La RDC est un pays de millions d’âmes dont la plupart vivent sous le seuil de pauvreté.
freddy-mulongo-kasai

Le fameux slogans "LE PEUPLE D'ABORD" initié par Étienne Tshisekedi à été transformé par " MON VENTRE D'ABORD" par son fameux fils traître et collabo. "Pendant que Félix Bizimungu Tshilombo et  Alias Kabila son partenaire sanguinaire se gavent de nourritures et trinquent au Champagne...au #Kasaï des enfants affamés mangent du sable et finissent par en mourir". (Youyou Muntu Mosi sur Twitter) ! 

Arrêt sur image: Félix Bizimungu Tshilombo brandit seul et tout joyeux son verre de champagne à la santé des autres dealers qui ne font pas pareil mais ricanent plutôt"un vrai dîner des cons".En observant ce cliché,qui est vraiment le dindon de la farce?

freddy-mulongo-faussaire-2

Les enfants dont l'âge varie entre 1 à 5 ans et ou même plus, sont atteints par la rougeole en territoire de Kabeya-Kamuanga dans la province du Kasaï-Oriental. L'annonce a été faite à la presse locale le samedi 20 juillet 2019 par Jean-Pierre Nsumba Katende, médecin coordonnateur de la cellule épidémiologique de la division provinciale de la santé. Il a affirmé que différentes couches de la population sont touchées par la malnutrition dans cette zone.

Pour ce personnel de la santé qui séjourne actuellement à Kabeya-Kamuanga, ces deux fléaux sont les conséquences de conflits des miliciens Kamuina Nsapu qui avaient ravagé et détruit les infrastructures de base tels que les puits d'eaux, les écoles et les champs au sein de la communauté.

 

Kasaï : la famine silencieuse © Konbini

Au Kasaï, 1,7 million de personnes souffrent de la faim et 400 000 enfants risquent d’en mourir.

 Dans la région du Kasaï, au sud de la République Démocratique du Congo, des centaines de milliers d’enfants meurent de faim. Depuis une guerre civile particulièrement violente en 2016, cette zone est en proie à une effroyable crise humanitaire  dont les plus jeunes sont les premières victimes.

Dans un rapport l’Unicef recense au moins 770 000 enfants souffrant de malnutrition aiguë, dont 400 000 risquent de mourir de dénutrition.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.