Jeanine Mabunda, présidente de l'AN accidentée, des thuriféraires ironisent!

"La haine n'est pas sans remède, sauf quand elle naît de la jalousie" dit un dicton arabe. Femme et intelligente, Jeanine Mabunda cristallise la haine contre elle. Des phallocrates qui n'exigent qu'à être obéir se retrouvent face à une femme forte et des convictions, qui est droite dans sa pagne et ses mocassins. Sa jeep a été cognée par Land Cruiser du ministère de l'intérieur !

Jeanine Mabunda, présidente de l'AN accidentée, des thuriféraires ironisent!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

mabunda-journaliste

"Les défauts des autres vous frappent: faites encore plus attention à leurs qualités. C'est ainsi que vous ménagerez l'amitié. C'est ainsi que vous préviendrez la haine", dicton chinois. Jeanine Mabunda, la présidente de l'Assemblée nationale a été victime d'un accident de circulation sur l'avenue Tshatshi à la Gombé.  En effet, le vendredi 20 novembre, pendant que deux vieux coucous angolais "Sukhoï"survolaient, le ciel de Kinshasa, la capitale congolaise, qui abrite 12 millions d'habitants, sans l'aval du parlement congolais,  dans l'après-midi, au croisement avenue Batetela et Boulevard Tshatshi, autour de 16h30′ alors que Jeanine Mabunda, la présidente de l’Assemblée nationale rentrait chez elle, sa jeep  a été percuté  de plein fouet à l'aile gauche-côté passager, par une pick-up Toyota Land Cruiser blanche du ministère de l'intérieur. En circulation , un cortège est toujours prioritaire. La plaque minéralogique  du véhicule qui a cogné sa jeep  est immatriculé comme véhicule du ministère de l'intérieur.

SUIVEZ L'ACCIDENT DE JEANINE MABUNDA DEVANT SA RESIDENCE © VOCinfoTV

Des journalistes "Quado", "Thuriféraires" et "Coupagistes" sont entrés dans la danse. Ils sont montés au créneau pour banaliser et ironiser  cet accident qui ressemble à un attentat contre la présidente de l'Assemblée nationale. Défauts de  Jeanine Mabunda. elle est une femme et intelligente, qui tient tête aux hommes. Il n'y a pas longtemps, une meute des Udpsiens  sous le manguier a fait des appels au meurtre contre Jeanine Mabunda. Sans que l'Udps, parti familial se rétracte  et dénonce cela. Son malheur, elle est du Pprd, parti d'Alias Kabila  donc Joséphiste. Un journaliste pré-payé est allé jusqu'à débiter des niaiseries. L'avenue Tshatshi est la mieux sécurisée de la République, ce n'est pas l'avenue Eléngesa ou Kasa-Vubu.  Un autre  Thuriféraire a même banalisé cet accident: "Sans trop de dégât matériel ni victime à déplorer, la présidente de l’Assemblée nationale a été conduite au centre hospitalier Diamant sur colonel Mondjiba". Fallait-il qu'elle meurt pour que l'on saisisse la gravité de cet accident ?  Le code de la route est clair, les cortèges sont prioritaires. Le Thuriféraire qui vient de Kabeya Kamuanga où le seul moyen circulation est le Wewa-Vélo, ignore tout de la circulation et du code de la route. Pourquoi la jeep Land Cruiser du ministère de l'intérieur a-t-il foncé sur la jeep de Jeanine Mabunda dans son cortège ? C'est la question primordiale ! Pour quoi ce n'est pas tout le cortège qui a été visé mais uniquement la jeep de Jeanine Mabunda ? La speakerine de la Chambre Haute gène-telle par son intelligence et ses convictions ? 

Réagissant sur Twitter, le PPRD voit au-delà d’un simple accident, une attaque ciblée pour nuire à la speakerine de l’assemblée nationale. Il condamne cela. « Nous condamnons toutes manœuvres qui chercheraient à déstabiliser notre camarade Jeanine Mabunda, présidente de l’assemblée nationale. Elle est une dame de fer, une Mbuza imperturbable mais avec des valeurs éprouvées pour servir la République ». 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.