ONU : Pourquoi Tshilombo n'a-t-il pas soutenu le Tribunal Pénal pour la RDC ?

Le message de Tshilombo à l'ONU frise mensonges, fourberies et roublardises ! Les groupes armés au Congo sont Ougando-Rwandais. Ils sont connus de tous. Pourquoi Tshivube Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba n'a-t-il pas remercié le Parlement européen qui a encouragé la résurrection du Rapport Mapping pour un tribunal Pénal de la RDC, initiative de Denis Mukwege ?

ONU: Pourquoi Tshilombo n'a-t-il pas soutenu le Tribunal Pénal pour la RDC de Mukwege ?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

RDC : la situation sécuritaire qui prévaut dans la partie orientale du pays demeure préoccupante. © ONU Info

Tshilombo se moque du peuple Congolais et de l'ONU.  En pleine période de confinement dû au Covid-19, sa présidence usurpée a dépensé 17 millions de dollars au mois de juillet et 18 millions au mois d'août. Le Congolais vit avec-1 dollar par jour. Qu'a-t-il fait de tous ces millions de dollars ? 

Pourquoi dans son message à l'ONU, Tshivube Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba n'a-t-il pas remercié publiquement pour les 20 résolutions du Parlement européen ? Les députés européens soutiennent la résurrection du Rapport Mapping de l'ONU et appuient l'initiative du Dr. Denis Mukwege, prix Nobel de la paix, de l'instauration d'un Tribunal Pénal pour la RDC. Pourquoi passer sous silence une telle initiative qui a l'assentiment et l'adhésion de la majorité des Congolais, ainsi que des amis du Congo ?

Incapacitaire notoire, le message de Tshilombo à l'ONU frise l'irresponsabilité, les mensonges, fourberies et roublardises. C'est au gouvernement congolais qu'incombe la responsabilité première de protéger ses citoyens. 

Les groupes armés qui commettent des tuéries, massacres et crimes sur le sol Congolais, dans la partie orientale de la République sont connus : ADF-Nalu, Codeco... sont des Ougando-Rwandais ! Tshilombo n'arrive même pas à les citer. Il généralise et joue à l'anguille sous roche.

En sous-main, le même Tshilombo qui pleurniche au 75è Assemblée générale de l'ONU, négocie en catimini pour un retour massif au Congo, plus de 10 000 criminels de CNDP, M23, les combattants de Laurent Nkundabatware... ces criminels sont-ils vraiment des Congolais ? L'accord de Nairobi consacre-t-il l'impunité ?

Lors de la campagne présidentielle, Tshilombo avait promis d'installer l'état-major des Fardc à l'Est de la République démocratique du Congo et d'y habiter. N'était-elle qu'une parole en l'air ?

Plus tard, une fois bénéficiaire d'une nomination électorale avec ses 15 %, Tshilombo a même déclaré qu'il était prêt à mourir pour la paix à l'est ! Foutaises et balivernes.

Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est la calamité par excellence pour le Congo.

d6w5scww4ae7-vo

À Kigali, au mémorial du génocide des Rwandais, Tshilombo a signé dans le livre d'or que les Congolais étaient morts par "Effets collatéraux". 15 millions de Congolais voulaient mourir, ils se sont donc faits "Hara-kiri". Pour protéger son ami, Paul Kagame, Hitler Noir et bourreau du peuple Congolais, Tshilombo est devenu un "Négationniste".

À deux reprises les armées rwandaises et ougandaises se sont battus sur le sol Congolais. La guerre de 6 jours à Kisangani en 2000 est encore mémorable avec des victimes non encore indemnisées.  Sans oublier des dégâts que ces armées étrangères d'invasion et d'occupation ont causé dans la troisième ville du pays. 

C'est encore le même Tshilombo Tshintuntu Tshifueba qui s'était rendu à Kampala pour rencontrer Yoweri Museveni, le président Ougandais, à eux deux, ils ont décidé de stopper l'application du Tribunal de Justice internationale qui avait condamné l'Ouganda à payer 10 milliards de dollars américains à la RDC, pour agression. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.