Patrimoine : le château d'Allemagne-en-Provence !

Le château de l'Allemagne-en-Provence est habité toute l'année. Il se visite par groupe et il faut s'inscrire. La commune d'Allemagne-en-Provence a 556 habitants.

Patrimoine : le château d'Allemagne -en-Provence ! 

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

img-20200920-163109

Situé dans le Parc Naturel Régional du Verdon, entre Gréoux-les-Bains et Moustiers-Sainte-Marie, sur la route qui mène aux gorges du Verdon, Allemagne-en-Provence est une petite commune rurale provençale qui bénéficie d'une situation géographique favorable et d'un cadre naturel attrayant où il fait bon vivre pour des vacances familiales.

img-20200920-163328

 Moyen-Âge à la Révolution française

  • La première seigneurie revient aux Spata.
  • v. 1000. Deux châteaux existent sur le territoire communal actuel.
    1. Au Castellet.
    2. A la Moutte , à l’est du village. Son nom fait directement référence à une motte castrale aujourd’hui disparue.
  • 1182. Le nom d’Alamania fait penser à l’ethnie des Alamans.  Le nom pourrait ainsi perpétuer le souvenir d’une colonie d’Alamans ou  désigner un poste militaire.
    1. Selon une autre tradition, le nom serait relié à Alemona, déesse gauloise de la fertilité dont le culte aurait été repris par des soldats romains.
  • 1218. Le mariage de Boniface IV de Castellane et d’Agnès Sarda (ou Spata) fait entrer le territoire dans la famille des Castellane.
  • 13e s. Le château est un fort.
  • 13e s.  15e s. La seigneurie d’Allemagne appartient aux Castellane.
  • 1280. La seigneurie est érigée en baronnie avec Albiosc, Le Castellet-d’Allemagne et Saint-Martin-de-Brôme.
  • 1440. La seigneurie passe aux Oraison. Par  testament de Boniface IX de Castellane, la baronnie d’Allemagne est séparée des terres des Castellane au profit d’Antoine, le  fils aîné du testateur.
  • 15e s. La communauté du Castellet est réunie à celle d’Allemagne victime de dépeuplement (Peste Noire, Guerre de Cent Ans).
  • 16e s. Le château est transformé en château Renaissance.
  • 1586. Célèbre bataille de la guerre de Religion entre le baron d’Allemagne Nicolas Mas-Castellane et les ligueurs du baron de Vins.
  • Milieu du 17e s. Début de l’activité de faïence.
  • 1718. La baronnie est cédée à Jean-Baptiste de Varages, secrétaire du roi près la Cour des comptes de Marseille, pour la somme de 216 000 livres.
  • 1793. Le château échappe à la destruction alors qu’il avait été désigné à à la démolition.
  • 1820. Déclin des activités de faïence qui avaient été brillantes dans le Moustiers-Sainte-Marie.
  • 1851. Le coup d’État du 2 décembre par Louis-Napoléon. Bonaparte contre la Deuxième République entraîne un soulèvement armé dans les Basses-Alpes, afin de défendre  la Constitution.
    1. Après l’échec de l’insurrection, une sévère répression poursuit ceux qui se sont levés pour défendre la République : 14 habitants d’Allemagne sont traduits devant la commission mixte, la majorité étant condamnés à la déportation en Algérie.

img-20200920-163316

 

  • 1800. 690 habitants.
  • 1896. 472 habitants.
  • 1909. 6 septembre. Inauguration du buste de M. Allemand.
  • 1930. Construction de la distillerie de plantes à parfum à l’initiative de la coopérative.
  • 1954. 260 habitants.
  • 1982. 258 habitants.
  • 1999. 379 habitants.
  • 2012. 521 habitants.
  • 2020. 556 habitants. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.