RDC: Cotisations UNSAC, A quoi joue Franck Malila Apenela, beau-fils de Kengo?

La 48è réunion du Comté Consultatif Permanent des Nations-Unies chargé sur des questions de sécurité en Afrique Centrale (UNSAC) a tenu ses assises du 27 au 31 mai 2019 à Kinshasa. La République Démocratique du Congo qui n'a jamais payé ses cotisations depuis 10 ans a eu cet honneur d'organiser ses assises. Et elle a pris le ferme engagement de payer ses cotisations.

RDC: Mobiyicratie en marche ! Le beau-fils de Kengo, Franck Mwe Di Malila Apenela, ministre intérimaire aux Affaires étrangères bloque le paiement de 10 ans de cotisation de la RDC à l'UNSAC !

Par Freddy Mulongo, mercredi 26 juin 2019  Radio Réveil FM International 

freddy-mulongo-franckmalila

Franck Mwe Di Malila Apenela, ministre intérimaire aux Affaires étrangères qui bloque le paiement des cotisations de l'UNSAC

La 48è réunion du Comté Consultatif Permanent des Nations-Unies chargé sur des questions de sécurité en Afrique Centrale (UNSAC) a tenu ses assises du 27 au 31 mai 2019 à Kinshasa. La République Démocratique du Congo qui n'a jamais payé ses cotisations depuis 10 ans a eu cet honneur d'organiser ses assises. Et elle a pris le ferme engagement de payer ses cotisations. Or il fait que depuis la fin des assises, Franck Mwe Di Malila Apenela, ministre intérimaire et beau-fils de l'édenté de la Gare du Nord, Léonbitch Kengo wa Dondo joue aux abonnés absents. La RDC a déjà libéré ses cotisations, sauf que Franck Malila bloque. Veut-il une commission qu'il le dise publiquement ? A-t-il déjà emprunté l'argent des cotisations de la RDC à l'UNSAC, qu'il restitue tout de suite.

Pays sous occupation et agressée, la RDC ne doit se donner le luxe de fouler aux pieds des partenaires sensés lui venir en aide pendant des moments critiques. Les cotisations de l'UNSAC, c'est l'argent de la République et non de la famille Kengo.

Franck Mwe Di Malila Apenela suit-il l'exemple de son beau-père Léonbitch kengo wa Dondo, qui a laissé au sénat, une ardoise de plus de 2 millions de dollars américains ? Il ne doit pas confondre la République et sa poche. Celle-ci est au delà de sa personne, elle mérite respect et intégrité.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.