Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

3339 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 avr. 2020

RDC: Des mensonges éhontés de Gilbert Kankonde sur Muanda Nsemi!

Qui croire entre Gilbert Kankonde, le fameux ministre Udps de l'intérieur et Muanda Nsemi, Bundu Di Mayala et ancien député national ? Le premier a envoyé ses policiers pillards joués au cow-boys à la résidence du second lors de l'arrestation. Il y a 8 morts, que Gilbert Kankonde a omis de mentionner dans son communiqué. Il dit que les émoluments ont été payés, avec quelles preuves?

Freddy Mulongo
Journaliste congolais vivant à Paris, défenseur de la liberté d'expression. Fondateur de Réveil FM International.Créée en 1999 à Kinshasa, Réveil FM est devenu Réveil FM International depuis 2007 à Paris.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

RDC: Des mensonges éhontés de Gilbert Kankonde sur Muanda Nsemi!

Freddy Mulongo, Réveil FM International 

Vouloir la paix, c'est aussi prévenir. Le ministre de l'intérieur est le premier flic du pays, il ne doit pas être hasardeux et sombrer dans des honteux mensongers pour tenter de couler un adversaire politique. Pendant que Muanda Nsemi, député élu du Kongo Central, luttait sur terrain, Gilbert Kankonde et tous les checkuleurs qui entourent Angwalima Tshilombo étaient à Matonge-Ixelles dans des Nganda sirotant des Mingonzo. Muanda Nsemi est un Congolais qui mérité du respect et ses émoluments. 

Au sortir d'une réunion, avec le Premier ministre, Ilunga Ilunkamba,  tenu hier lundi 27 avril 2020 à Kinshasa, Gilbert Kankonde a déclaré à propos de paiement des émoluments, de Muanda Nsemi, en tant qu’ancien député national.: " Il réclame les émoluments de deux années à l'Assemblée nationale. Après les premières vérifications, il avait donné une procuration à certains de ses proches pour percevoir des émoluments. L'Assemblée nationale s'était exécutée et ses proches ont reconnu avoir touché les émoluments en son nom sur base de la procuration qu'il avait donnée". 

Pourquoi Gilbert Kankonde qui joue à la gestapo avec sa police de SS ne donne-t-il pas le noms et les noms de ceux que Muanda Nsemi a envoyé à l'Assemblée pour prendre ses émoluments ? Il n'y a que comment ça qu'il peut dédouaner le gouvernement. 

La parole de Gilbert Kankonde est comme d'un ivrogne. Il faut des preuves. Déjà pour l'arrestation de Muanda Nsemi, il a joué au Cow-Boys avec ses policiers pillards. Dans son communiqué du ministère de l'intérieur, Gilbert Kankonde a omis sciemment de parler de 8 morts. Il n'a parlé que de 36 blessés et 169 interpellés. 

Pourquoi doit-on le croire avec l'histoire sans preuves des émoluments de Muanda Nsemi. 

Facile de faire l'opposition Udps dans des Nganda à Matongé-Bruxelles, Gilbert Kankonde est confronté à la dure réalité de la politique politicienne. Il vient mentir publiquement sans preuves et voudrait que l'on puisse le croire. 

À la Une de Mediapart

Journal — États-Unis
Devant la Cour suprême, le désarroi des militantes pro-avortement
Sept ans presque jour pour jour après la légalisation du mariage gay par la Cour suprême des États-Unis, celle-ci a décidé de revenir sur un autre droit : l’accès à l’avortement. Devant l’institution, à Washington, la tristesse des militants pro-IVG a côtoyé la joie des opposants.
par Alexis Buisson
Journal
IVG : le grand bond en arrière des États-Unis
La Cour suprême états-unienne, à majorité conservatrice, a abrogé vendredi l’arrêt « Roe v. Wade » par six voix pour et trois contre. Il y a près de 50 ans, il avait fait de l’accès à l’IVG un droit constitutionnel. Cette décision n’est pas le fruit du hasard. Le mouvement anti-IVG tente depuis plusieurs décennies de verrouiller le système judiciaire en faisant nommer des juges conservateurs à des postes clefs, notamment à la Cour Suprême.
par Patricia Neves
Journal — Parlement
Grossesse ou mandat : l’Assemblée ne laisse pas le choix aux femmes
Rien ou presque n’est prévu si une députée doit siéger enceinte à l’Assemblée nationale. Alors que la parité a fléchi au Palais-Bourbon, le voile pudique jeté sur l’arrivée d’un enfant pour une parlementaire interroge la place que l’on accorde aux femmes dans la vie politique.
par Mathilde Goanec
Journal
Personnes transgenres exclues de la PMA : le Conseil constitutionnel appelé à statuer
Si la loi de bioéthique a ouvert la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, elle a exclu les personnes transgenres. D’après nos informations, une association qui pointe une « atteinte à l’égalité » a obtenu que le Conseil constitutionnel examine le sujet mardi 28 juin.
par David Perrotin

La sélection du Club

Billet de blog
« Promising Young Woman », une autre façon de montrer les violences sexuelles
Sorti en France en 2020, le film « Promising Young Woman » de la réalisatrice Emerald Fennell nous offre une autre façon de montrer les violences sexuelles au cinéma, leurs conséquences et les réponses de notre société. Avec une approche par le female gaze, la réalisatrice démonte un par un les mythes de la culture du viol. Un travail nécessaire.
par La Fille Renne
Billet de blog
Le consentement (ré)expliqué à la Justice
Il y a quelques jours, un non-lieu a été prononcé sur les accusations de viol en réunion portées par une étudiante suédoise sur 6 pompiers. Cette décision résulte d’une méconnaissance (ou de l’ignorance volontaire) de ce que dit la loi et de ce qu’est un viol.
par PEPS Marseille
Billet de blog
Le Gouvernement se fait pourtant déjà juge, madame la Première ministre
La première ministre, Mme Elisabeth Borne, n'est pas « juge », dit-elle, lors d’un échange avec une riveraine, ce mercredi 15 juin 2022, l'interrogeant sur les nouvelles accusations visant M. Damien Abad, ministre des solidarités.
par La Plume de Simone
Billet de blog
« Lutter contre la culture du viol » Lettre à la Première ministre
Je suis bouleversée suite aux actualités concernant votre ministre accusé de viols et de l'inaction le concernant. Je suis moi-même une des 97 000 victimes de viol de l’année 2021. Je suis aussi et surtout une des 99 % de victimes dont l’agresseur restera impuni. Seule la justice a les clés pour décider ou non de sa culpabilité… Pourtant, vous ne pouvez pas faire comme si de rien n’était.
par jesuisunedes99pourcent