Le chant du Ménestrel

Glazunov Chant du menestrel © aldmm
Oui, cent fois déjà, nous l'avons proposé. Mais Slava, le Boston symphony orchestra, Seiji Ozawa, tout ici magnifie la mélodie de Glazunov. Alors, on n'y résiste pas...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.