Compagnons des mauvais jours

Yves Montand - Compagnons des mauvais jours © PablitoBodhisattva
Trois italiens pour le dimanche:

Bob Castella, qui fut le Red Garland de la chanson, Crolla qui faisait renaître les places de village à la guitare, enfin le grand Ivo Livi qui savait offrir un bouquet de crooner.

Ce billet se voudrait aussi un hommage au mélodiste Joseph, à Jacques le poète, à cette façon de ne pas envoyer dire en évitant le pathos. L'Italie, la Hongrie, le Neuilly populaire d'autrefois: la France en un mot!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.