Les exilés d'Ophélie Gaillard (I)

EPK Ophélie Gaillard - Exiles © Aparté Music
Rencontre avec Ophélie Gaillard, une artiste qui fuit le conformisme avec une constance qui n'a d'égal que son refus de l'ostentation.

"La question de l'exil est brûlante d'actualité, dit-elle. J'ai souhaité l'aborder sans me plaquer sur l'actualité, réfléchir à ce que signifient le départ et la perte. J'ai demandé à des spécialistes de se pencher sur cette question- l'historien Pierre Birnbaum en particulier- parce que je pense que la pluraité des regards aide à faire émerger le récit musical".

"Exiles", nouveau disque, s'ouvre par une longue plainte de Bloch, à la sensualité si chaude. Force et tendresse conjuguées, l'oeuvre indique le refus de l'injustice. Ophélie Gaillard en la jouant révèle une volonté que nul obstacle ne saurait freiner, mais tout autant la fragilité de l'être que d'autres humains persécutent. "Andromaque, je pense à vous..." semble-t-elle murmurer de son archet voyageur..

(A suivre...)

A écouter:

"Exiles" par Ophélie Gaillard. label Aparté.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.