Jacques Brel (1929-1978) II

"QUAND ON N'A QUE L'AMOUR" - Mr Jacques Brel - 1956 - Original © Saber Jaouad
Jacques Brel a mis de longues années avant de convaincre le public. A chacun sa façon d'expliquer cette difficulté. Pour le billettiste, cet artiste exceptionnel a longtemps cherché lui-même la juste ligne d'expression. La constitution progressive d'une équipe de grands professionnels, attentifs et plongés tout entiers dans la réalisation d'un travail d'envergure a, seule, permis l'avènement du grand artiste.

Découvert et soutenu par Jacques Canetti, directeur artistique chez Philips, Jacques Brel a d'abord bénéficié du travail de François Rauber, orchestrateur-arrangeur, puis du pianiste et compositeur Gérard Jouannest. Avec l'arrivée de l'accordéoniste Jean Corti - lui aussi compositeur de mélodies, s'est constitué un groupe efficace. L'entrée de Brel  chez Barclay, dont les ambitions artistiques autant que commerciales étaient considérables, a couronné cette évolution. 

Jacques Brel - Mathilde © JacquesBrelVEVO

Le sait-on? Mathilde, une chanson que l'auteur a mis trois ans à écrire, s'est hissée à la première place du hit parade en 1964. C'est l'une des nombreuses anecdotes, savoureuses ou bien touchantes que l'on peut découvrir dans le livre Jacques Brel en 40 chansons. Le neveu de l'artiste, Bruno, qui tenta sa chance dans le domaine de la chanson à la fin des années soixante-dix, éclaire avec tendresse le souvenir de certaines ritournelles moins célèbres mais que l'on aime beaucoup.

Jacques Brel - Quand maman reviendra © Jacques Brel
Les larmes de sa grand-mère écoutant ce murmure sont un peu les nôtres. A suivre...

A lire:

"Jacques Brel en 40 chansons", par Bruno Brel, Baptiste Vignol, Stéphane Loisy, Maddly Bamy, éditions Hugo Image, 158 p. 19,95 €.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.