Gérard Caussé

Romance oubliée, S. 132a © Various Artists - Topic
L'alto, ce violon des entre-deux, qui frise avec la gravité, joue de la légèreté sans y verser, tel est l'univers de Gérard Caussé, l'un des artistes français les plus reconnus sur la terre et qui pourtant ne s'en fait pas tout un monde. Erato, son label historique, a conçu ce que l'on nomme un coffret mais qui se présente à nous comme une malle à trésors.

On aime la Romance oubliée de Liszt- où se glisse un clin d'œil à Berlioz- on goûte aussi cette  Suite hébraïque de Bloch:

Bloch - Suite hébraïque - Rhapsodie © Wymini
Enfin cette Élégie de Glazounov, accompagnée par Brigitte Engerer:
Elegia, Op. 44 © Various Artists - Topic

Les 13 disques sont présentés sous le titre: "Gérard Caussé, Viola legend". On ne saurait mieux dire au sujet d'un soliste qui rêve et nous entraîne...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.