Mademoiselle Fleming

Schubert - Heidenroslein D 257 © SerbianSoprano
La forme brève de Schubert, une certaine idée du bonheur. Aux côtés de Renée Fleming, tout en douceur et fluidité, régal de soprano, on écoute avec plaisir Christoph Eschenbach, pianiste émérite autant que chef d'orchestre inspiré.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.