Franz

Schubert - Symphony No 8 in B minor, D 759 - Jordan © Cantus 5
Reprendre le chemin des billets, flâner de pièces de chambre en symphonies, un petit bonheur. Avec Schubert, on est heureux parce que la vérité de l'être à la transcendance est associée. Quant à Jordan Jr., il est en passe de dépasser son père. Ainsi va la vie, toujours inachevée. Belle journée à tous ! 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.