Dimanche matin

Mendelssohn - A Midsummer Night's Dream: Overture (Abbado) © ArtyClassical
L'amour est là, toujours, au creux de nos songes, qui vole. On ouvre les yeux, le thé comme une rose promène son parfum le long des toits du village ou de la ville...A tire-d'aile on se souvient de Mendelssohn et sa musique de soleil. Comme tout cela swingue et respire le bonheur. Par esprit d'escalier, le souvenir d'un bis mémorable nous revient:

Viaggio a Reims, bis, Pesaro 1992, Abbado © parsifalito

Toujours avec maître Claudio, bien entendu. Ces cantatrices qui rigolent et chantent comme des déesses...Mais si vous trouvez qu'il ne faut rien précipiter, que le temps doit suspendre son vol, qu'il n'est pas de grasse matinée sans paresse, alors le billettiste vous propose ceci:

Poinciana © George Shearing - Topic
A suivre?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.