Louis Malle, mélomane

Les Amants (1958) Brahms: Sextuor à cordes opus 18, 2e mvmt © Isaac Stern - Topic
Les cinéastes n'usent pas seulement de la caméra pour concevoir un film.

En mélomane averti, Louis Malle donnait à ses narrations des couleurs spécifiques. Ainsi, la rudesse de l'interprétation de ce sextuor - est-il permis d'y déceler quelque jeu de l'inconscient du créateur?- illustre-t-elle à merveille l'élan douloureux que porte Les amants.  Bien sûr, on cite à foison les divagations de Jeanne et Miles.

Miles Davis - Ascenseur pour l'échafaud © Pierre Borduas

Et pourtant, la fibre populaire habille aussi les œuvres du maître.

Viva Maria. Georges Delerue. Subtitled © Pancho Vertigen
La musique de cette chanson parodique est signée de Georges Delerue, les paroles de Jean-Claude Carrière et Louis Malle.

Et c'est avec naturel qu'en 1988, abordant la révolte du mois de mai par les coulisses de la campagne, le cinéaste sollicita l'illustre Grappelli:

Milou © Stéphane Grappelli - Topic
Malle? Un mélomane d'excellence.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.