Hephzibah, toujours juste

Schubert / Hephzibah Menuhin, 1958: Trout Quintet - Amadeus Quartet © davidhertzberg
Qu'elle se trouve aux côtés d'un illustre quatuor ou de son frère, Hephzibah joue toujours avec un mélange extrême d'exactitude et de sensibilité qui nous saisit.

Yehudi Menuhin/Hephzibah Menuhin 1940 - Brahms Sonata no.1 - ii Adagio © Daniel Kurganov, Violinist
A l'ombre d'un personnage au rayonnement planétaire, elle ne parvint guère à faire entendre sa singularité. Mais il suffit de tendre l'oreille quelques secondes pour penser: "le quatuor et le violoniste ont bien du talent, mais qui est cette pianiste formidable?" Hephzibah Menuhin, 1920-1981.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.