Fantaisies du réveillon (III)

Georg Friedrich HÄNDEL: suite in d minor - Pierre HANTAÏ harpsichord © Pierre Hantaï
Rien n'est vivant comme une parenthèse enchantée. La préparation d'un menu, la course des ultimes instants, la disposition des verres, et l'on croit que tout cela va durer des lustres. ( A suivre...) 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.