Promenade pour un samedi (IV)

Claudio Abbado Mahler Symphonia 6 © denis obitotskiy
Et maintenant, le concert du soir. Impérial, et démocratique, tel était Claudio Abbado.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.