Gluzman joue Prokofiev

© Berliner Philharmoniker
 Il fait froid, filons vers Prokofiev.

L'ami Serge n'a pas son pareil pour inventer les mélodies qui réchauffent le coeur. Ici Vadim Gluzman est accompagné de l'orchestre philharmonique de Berlin. Mais il vient de faire paraître un excellent disque avec le national estonien, placé sous la direction du remarquable Neeme Järvi.

Violoniste inspiré, sûr de ses traits mais chaleureux, Vadim Gluzman a quitté l'Ukraine pour les Etats Unis, perfectionnant son art à la Julliard School. Aujourd'hui de nationalité israélienne, cet artiste vous réjouira: les deux concertos, la sonate pour violon seul atteignent les cimes.

A écouter:

Prokofiev: "Les deux concertos et la sonate pour violon seul" par Vadim Gluzman et l'Estonian national symphony orchestra sous la direction de Neeme Järvi. Label bis.  

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.