L'exploit d'Igor Levit

Live from Berlin: Igor Levit performs Vexations by Erik Satie © Gilmore Festival
Le pianiste Igor Levit va se lancer demain samedi dans un exploit fantastique - et fantasque. Erik Satie fut, beaucoup l'ignore, une sorte de Marcel Duchamp de la musique. En écrivant Vexations, qui dure 20 heures, il conçut sans doute l’œuvre la plus longue de l'histoire. Igor Levit interprètera demain cette partition. "J’ai depuis toujours le souhait de pouvoir interpréter les Vexations d’Erik Satie, déclare l'artiste. Bien qu’écrites au 19ème siècle, cette pièce était révolutionnaire de par son harmonie atonale. Les quelques notes – un thème et deux variations – tiennent sur une seule page, mais les 840 répétitions annonçaient déjà l’esthétique future de la musique répétitive. La durée de 20 heures des Vexations ne sont en aucun cas une « nuisance » ou une « torture » pour moi, comme pourrait le laisser entendre le titre, mais plutôt une retraite faite de silence et d’humilité. L’œuvre reflète un sentiment de résistance, et c’est pourquoi il semble important de jouer les Vexations maintenant. Mon monde et celui de mes collègues est différent de celui d’avant depuis de nombreuses semaines et devrait le rester pendant un long moment. Les Vexations sont donc pour moi un cri silencieux."

Avis aux amateurs, The Gilmore retransmettra le concert, en partenariat avec le magazine américain NEW YORKER et le journal allemande Der Spiegel aux liens ci-dessous:

https://www.thegilmore.org/

www.newyorker.com

www.spiegel.de/kultur/musik/igor-levit-spielt-live-das-20-stunden-stueck-vexations-von-eric-satie-a-072b58e0-5d9c-4eda-b432-63d3340fcbc9

 

@igorpianist proposera aussi ce concert sur ses comptes Twitter et Instagram.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.