Ritournelle éternelle

À Paris_Yves Montand à l´Olympia © unamisma
La France éternelle: Ivo Livi chante une chanson de Nathan Korb, accompagné par Marcel Azzola à l'accordéon, et bien sûr, au piano, le formidable Bob Castella. Tous aimaient les Trois couleurs, qu'ils ont portées bien haut dans le monde entier. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.