Un premier Bach

les swingle singers - JAZZ SEBASTIEN BACH 2/23 - Corale n°1 BWV 645 (1963) © Giuseppe Aresu (Gys6)
C'est en 1963 que parut ce premier album des Swingle singers, un groupe fondé par le ténor américain Ward Swingle (1927-2015) - qui en signait les arrangements vocaux. Les musiciens qui constituaient cette formation étaient français: Christiane Legrand ( soeur de Michel, dont le billettiste se souvient de la gentillesse, de l'humilité), Jeannette Baucomont étaient les sopranos, Claudine Meunier et Anne Germain les contraltos, Claude Germain second ténor, Jean-Claude Briodin et Jean Cussac étaient les basses; on note enfin que Gus Wallez  était le batteur - en alternance avec un jeune homme plein d'avenir: André Arpino- tandis que Pierre Michelot, déjà célèbre pour ses interventions aux côtés de René Urtreger et Jacques Loussier, tenait la partie de contrebasse.

Le principe de ce groupe vocal était la transcription d'oeuvres classiques dans le domaine du jazz. Il eut une vie brève mais éclatante. Et sa postérité ne fait aucun doute, même si l'optimisme qui l'animait paraît aujourd'hui un brin désuet, comme si la révolution des moeurs avait rejeté du côté de la compromission les sourires de tendresse. Peut-être pourrait-on réhabiliter cette inclination sans craindre de verser dans la complaisance. Belle matinée à tous !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.