Deux Bach

André Isoir joue Bach-Vivaldi à Weingarten © COMEBACH
Fenêtres ouvertes sur le monde, André Isoir (1935-2016) donnait aux partitions de grandes orgues une ampleur d'orchestre symphonique. Bien sûr, ici, c'est la transcription qui nous amuse. Voilà qui n'a pas sérieux pour un dimanche. Aux temples sévères imaginés par des luthériens scandinaves, nous serions condamnés; cela tousserait. Mais Jean-Sébastien se moquait de tous les rigorismes.

Bach Choeur Cantate BWV 30 (Gustav Leonhardt).m4v
Ainsi cette cantate exhale-t-elle des parfums de printemps que ne sauraient calmer les ardeurs théologiques. Bon dimanche à tous!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.