malaise ,

Petite reflexion sur notre quotidien

Je sens un malaise , permanent , profond . Le masque , que je porte mais n'y pense pas toujours . Masque en tissus que je lave quand je peux . Ils étaient là à manifester contre le masque , à dire leurs ras le bol . A dire leur soif de vivre . Dans une sorte de carnaval de couleur ,toute génération confondu . Je ne juge pas , je ne sais pas si il on tord , ni si la raison à quelque chose à voir . En faite je m'en moque . J’entends un cris , celui de l'incompréhension , de vouloir reprendre le court de la vie . Une simple lassitude de subir. Sans visibilité de lendemains qui changent.
Il y avais là des gendarmes , une qui prenais des photos l'autre qui bloquais la rue , image incongrus de manifestation citadine . Sauf , que l'on ce trouve dans un petit village , qu'il sont , une petite centaine . Ce gendarme prenant des photos , cela a un petit relent de Stasi . On compil des données ,on fiche , et la suite logique à tous cela on la connais . L'histoire nous le rappel , certain état, chine ,Russie entre autre nous le démontrent tout les jours .  J'ai eu envie de les prendre en photo , sauf que j'ai peur d'eux . Peur . Et cela m’énerve , personne , en démocratie ne devrais avoir peur . Que dire quand l’insécurité nous vient de ceux qui devrais nous rassurer . Nous contraindre à porter le masque en pleine campagne . Une application de la loi en dehors de tout bon sens . Autre particularité de régime autoritaire . Donner ces pouvoirs a des personnes certain à peine former , pour le moins avec une expérience limité . Ne peux aboutir qu'à des dérives que nous voyons tous les jours . Que nous subissons tout les jours . 
Alors je dit bravo , a ceux qui brave cette dérive autoritaire , a ceux qui ose exprimer sans violence  , avoir ou non raison n'ai pas le problème . Gardons notre capacité à nous exprimé , chose essentiel au vivre ensemble .

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.