FreeDjib

Empêcheur de tourner en rond

Son blog
1 abonné Free Djibouti
  • 9 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 1 contact
Voir tous
  • Djibouti : une année catastrophique pour les Droits de l’Homme

    Par
    Le président de Djibouti, Ismaël Omar Guelleh, est de plus en plus contesté. Refusant de quitter le pouvoir après pas moins de 17 ans – et la promesse de ne pas briguer de nouveau mandant en 2015 – son règne s’est caractérisé par un recours croissant à la violence.
  • Djibouti : un carrefour entre monde Arabe et Afrique sur le point d’imploser ?

    Par
    La République de Djibouti a su tirer profit de sa position géographique, et est devenue un carrefour stratégique, entre monde Arabe et Afrique. Pour autant, la mauvaise gestion de ses revenus et les excès d’un pouvoir autoritaire font craindre pour l’avenir d’un pays qui paraît sur le point d’imploser.
  • Djibouti : la double erreur de Guelleh

    Par
    A l’abri des conflits qui déchirent la région, Djibouti était un modèle d’émergence dans une Afrique de l’Est tourmentée. Son potentiel n’avait de cesse de faire des envieux, si bien que son dirigeant se voyait déjà à la tête du Dubaï africain. Pourtant, la gestion calamiteuse du pays l’a fait passer à côté de l’essor que tous prévoyaient.
  • Djibouti : une opposition muselée par Ismaïl Omar Guelleh

    Par
    Le 8 avril dernier, le président Ismaïl Omar Guelleh était réélu à la tête de Djibouti au sortir d’un scrutin largement boycotté par l’opposition. Découragés par un mouvement de répression qui ne cessent de les affaiblir, les opposants au régime Guelleh sont chaque jour davantage menacés par le pouvoir en place.
  • Djibouti : Guelleh remporte la présidentielle, c'est reparti pour 5 ans de désespoir

    Par
    En remportant une présidentielle à laquelle il avait pourtant promis de ne pas se présenter, IOG maintient son pays dans un état de peur et de torpeur qui, sauf sursaut de l'histoire, devrait durer 5 années de plus.