745 enfants arrêtés par Israël depuis début 2019

Et silence radio de Mediapart... POURQUOI ?

https://french.palinfo.com/news/2019/11/20/745-enfants-palestiniens-arr-t-s-par-Isra-l-depuis-d-but-2019

enfantpalestinienarrete

Ramallah -CPI +-

Le Club des prisonniers palestiniens a déclaré que les autorités d'occupation israélienne avaient arrêté 745 enfants palestiniens âgés de moins de 18 ans, depuis le début de l'année 2019 à la fin du mois d'octobre dernier.

Dans un rapport à la veille de la Journée internationale des enfants, qui a lieu le 20 novembre de chaque année, le Club des prisonniers a ajouté qu'environ 200 enfants étaient toujours détenus par les autorités israéliennes dans les centres de détention de Megiddo, Ofer et Damon. En plus d'autres mineurs jérusalémites arrêtés  dans des centres spéciaux.

Le Club des prisonniers a expliqué une série de violations commises par les autorités d'occupation contre des enfants lors de leur arrestation,

Après 2015, des dizaines d'enfants blessés par balle par les forces israéliennes lors de leur arrestation ont été documentés, transférés vers des centres d'interrogatoire et de détention, maintenus sans nourriture ni boisson, passés à tabac, insultés, maltraités, menacés, intimidés et aveux extorqués sous la pression et les menaces, condamnés à de lourdes peines et amendes.

Les violations contre les enfants se poursuivent pendant la période de détention, y compris l'interdiction de terminer leurs études, ainsi qu'une partie de ceux-ci interdits de visites de leurs familles, pas d'accès à un traitement approprié pour les personnes souffrant de maladies nécessitant des soins médicaux urgents et un suivi.

Le rapport souligne que depuis 2015, la question des enfants prisonniers avait subi de nombreuses transformations, notamment l'adoption d'un certain nombre de lois ou de projets de loi racistes légitimant des peines sévères à l'encontre d'enfants, pouvant aller dans certains cas à plus de 10 ans et même jusqu'à perpétuité.

Cette année, l'administration pénitentiaire a transféré des enfants en détention administrative arbitraire, notamment les mineurs: Suleiman Mohammed Abu Ghosh (17 ans) du camp de Qalandiya, Nidal Ziad Amer (17 ans) et Hafez Ibrahim Zyoud (16 ans), originaires du gouvernorat de Jénine.

Le Club des prisonniers a réitéré son appel aux institutions internationales des droits de l'homme à promouvoir des efforts pour protéger les enfants palestiniens, sous l'égide du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

En savoir plus sur
https://french.palinfo.com/54743
@Copyright Le Centre Palestinien D'Information

https://french.palinfo.com/categories/Actualites

palestine1
palestine2
palestine3
palestine4
palestine5
palestine6
palestine7
palestine8
palestine9

30 novembre - Hébron - Le martyre d'un Palestinien par les balles de l'occupation, L'ONU appelle à une enquête indépendante sur la dernière agression is-raélienne de Gaza, Trois Palestiniens arrêtés en CisjordanieDes colons agressent le député arabe Ahmed TibiUn martyre suite à une explosion accidentelle au nord de Gaza, 3 Palestiniens arrêtés en Palestine occupée, L'occupation photographie des dizaines de maisons et saisit deux véhicules à Beit Air, Des dizaines de blessés.e.s lors de la répression d'une marche protestataire à Kafr Kaddoun, Des colons vandalisent le cimetière kebab al-Rahma, Plusieurs raids aériens bombardent la bande de Gaza, L'occupartion arrête des citoyens à l'entrée d'Azzoun, à Qalqilya

29 novembre - Les colons effectuent des rituels talmudiques au cimetière Bal al-Rahma à Jérusalem, Khan Younes enterre son martyr l'enfant Fahd al-Astal, Khalil al-Hayya : Tous les accords pour liquider la question des réfugié.e.s sont voués à l'échec, L'armée d'occupation vise un site de la résistance dans la bande de Gaza, Un organisme marocain appelle la nation à continuer à soutenir la cause palestinienne

Etc.

Occupation coloniale illégale (crime contre l'Humanité) avec harcèlement quotidien des populations indigènes, régime d'apartheid (idem), nettoyage ethnique (idem), punitions collectives et crimes de guerre...

Silence radio des "autorités" françaises (complicité de crimes contre l'Humanité ?), silence radio des médias du régime ("Israël "modèle de démocratie", "Cher Bibi", etc.)...

Et SILENCE RADIO DE MEDIAPART !

La crédibilité de son indépendance en prend un coup... No other comment.

« Briser le mensonge du silence n’est pas une abstraction ésotérique mais une responsabilité urgente qui incombe à ceux qui ont le privilège d’avoir une tribune. » (John Pilger, journaliste australien)


John Pilger : Palestine Is Still The Issue | Real Stories (nov. 2015)

"Etat Commun" - Entretien avec Eyal SivanSionisme, colonialisme et privilège racial, partition vs partage...

Antisémitisme et antisionisme - Clip 7/10 de "Paroles juives contre le racisme"

rudolphbkouche

 Du philosémitisme d’Etat
lundi 27 avril 2015 par Rudolf Bkouche

Le philosémitisme est une forme d’antisémitisme.
La philie comme la phobie conduit à mettre un groupe humain à part. Qu’on lui prête des qualités exceptionnelles ou qu’on le considère comme un ennemi du genre humain, il s’agit dans les deux cas d’enfermer un groupe humain dans une essence immuable, de le sortir de l’histoire et de le réduire à un mythe.
Mais la philie, en particulier lorsqu’elle est prise en charge par l’Etat, a d’autres enjeux, enjeux essentiellement politiques, dont le plus important est de diviser en fabriquant du ressentiment renforçant ainsi la concurrence des victimes.
C’est ce qui se passe avec le philosémitisme d’Etat tel qu’il se développe aujourd’hui.
Un phénomène comme le philosémitisme d’Etat a plusieurs causes et nous proposons ici d’analyser quelques unes d’entre elles.

Qu'en pense Edwy Plenel ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.