Paroles de Gilets Jaunes

JUIFS, MUSULMANS, CHRETIENS, NOUS SOMMES TOUS DES GILETS JAUNES (Vidéo de Gilets Jaunes TV GJTV)

Gilets Jaunes Actu et revue de presse

© giletjaune1970

https://www.facebook.com/giletjaune1970/videos/303922836921049/

(@la petite troupe de RN-LR-EM ± cacochymes qui sévissent sur Mediapart : lancer la vidéo en appuyant sur le bouton ►, puis activer le son en cliquant sur le petit haut-parleur en bas à droite... oui, c'est ça, via la petite souris.)

Jeune GJ, minute 4:08 : « Quand tu vois le capital de sympathie du mouvement, c'est incroyable ! Les gens viennent dans la rue spontanément pour faire des selfies avec nous, "On soutient le mouvement", "Dans le monde entier on est avec vous", ça nous dépasse. Nous, on est juste des étendards d'une pensée collective, les gens en ont ras-le-bol, quoi ! Et c'est beau ! C'est beau parce que c'est juste un mouvement de prise de conscience collective d'un système globalisé qui a complètement oublié les gens du quotidien, quoi, les petites gens. Le peuple reprend le pouvoir non pas par la force, mais par la conscience.

En fait, l'économie est l'étincelle qui a déclenché la conscience collective. Et on n'arrêtera jamais ça. Quoi qu'on fasse, quoi que veulent les gens [d'en haut], on ne peut pas arrêter la prise de conscience, c'est pas possible !

Les gens qui sont oubliés aujourd'hui reprennent leurs droits.

Ce qui est extraordinaire avec le mouvement, c'est que le système est au pied du mur, et il est obligé de se dévoiler. Il est obligé de montrer qui il est, on le voit au travers des médias qui nous montrent depuis des années qu'il triche sur les chiffres, qu'il oriente l'information. On voit très bien qu'elle n'est pas objective, l'information, et au niveau des pouvoirs publics : la violence qui est instrumentalisée, et la répression engagée vis-à-vie de gens qui sont totalement non-violents, un mouvement qui est plein de bienveillance, quoi ! 

Il faut bien que les chaînes d'information et les gens qui manipulent l'information prennent conscience d'une chose : ils sont responsables. A un moment ou à un autre, ils seront [jugés] responsables de ce qu'ils ont fait, parce que ce mouvement-là est un mouvement qui se bat pour la démocratie, un mouvement qui oeuvre pour le bien-être de tous et le vivre ensemble. Ces gens-là divisent, ces gens-là dénient leur rôle de journalistes. Pour moi, c'est un serment sacré, comme l'est le serment d'un médecin. On n'a pas le droit, dans le code de déontologie de l'information, de faire ce que font ces gens-là, et je pense qu'ils auront des comptes à rendre. »

Pas mieux !

Ok, ça ne va pas plaire à la paroisse Soral-Le Pen et à celles.ceux qui lui servent la soupe en racontant partout que les GJ et leurs soutiens (les 3/4 des Français.e.s1) ne seraient qu'un ramassis de fascistes "rouges-bruns", antisémites, islamophobes, négrophobes, xénophobes, etc., une fake news qui déclenche immédiatement un orgasme chez Le Pen et Soral, nul besoin d'être diplômé en sexologie pour le comprendre.

Il y a là une projection freudienne dont la petite troupe des anti-GJ radicalisé.e.s n'a même pas conscience (c'est pathétique !), mais comme dit l'animateur-pipole (catégorie gentils) de Radio Paris, on ne peut pas plaire à tout le monde ! smile

Rien à ajouter, les filles ?

(1) "L'Express", 2 janvier 2019 : ce que disent les Français des Gilets Jaunes... Les Français.e.s hors petite troupe d'anti-GJ (et pro Macron) radicalisé.e.s, bien sûr.

gj-acte8

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.