Moi, Fabrice Aubert, islamo-gauchiste

Lettre ouverte à Mme Vidal... Et aux laquais du capitalisme mondialisé - « Néo-fasciste ».

Via Union Juive Française pour la Paix UJFP

Fabrice Aubert, 22 février, 11:26

fabriceaubert

INTRODUCTION - Madame la ministre, comme il semble que les réactions collectives tant de la conférence des Présidents d’Université que du C.N.R.S que du Président de la Sorbonne, peu susceptible de sympathie communiste, n’aient pu vous convaincre de l’ineptie du concept, concept venu, mais, est-ce un hasard de l’extrême droite, je vais donc chercher ici à appliquer la démonstration par l’absurde, sans doute plus facile, à comprendre, vu notre niveau neuronal…

JE SUIS ISLAMO-GAUCHISTE - Je pose donc comme vérité de départ que je suis « islamo-gauchiste » et mon cheminement, vise comme dans toute démonstration, à en apporter les éléments matériels. Quand je dis que je suis « islamo-gauchiste », en fait, à désormais 62 ans passé, je ne me suis jamais posé la question ainsi, mais au vu des descriptions faites des caractéristiques des « islamo-gauchistes », je me reconnais d’autant plus dans votre approche, que de plus je suis militant « insoumis » et comme l’égalité a été faite entre « insoumis » et « Islamo-gauchisme », je porterai donc avec fierté l’étoile rouge de l’Islamo-gauchisme »…

COMMUNISTE A 16 ANS - J’ai adhéré à la jeunesse communiste j’avais 14 ans, après avoir lu la lettre de Guy Moquet, fusillé par les nazis, là aussi pour cause d’insoumission, donc de fait au vu de l’égalité faite par les médias, déjà un islamo-gauchiste. J’ai adhéré et milité au P.C.F pendant 40 ans, à l’âge de 16 ans, et pour une raison simple. J’observais déjà qu’au lycée, mes copains fils d’ouvriers ne pouvaient continuer leurs études, par manque d’argent, et ce alors qu’ils étaient plus fort que moi et avaient de meilleurs résultats. La méritocratie Républicaine avait déjà du plomb dans l’aile…

A L’UNIVERSITÉ - A l’université, j’ai donc suivi un long processus de formation avec des professeurs « islamo-gauchistes » bien sûr, sauf que malgré leur réputation médiatique d’être infesté de gauchiste, je me souviens que sur 8.000 étudiants, nous étions une vingtaine à nous retrouver pour discuter au cercle des étudiant communistes et sur une quarantaine de profs, un seul était connu comme proche des idées portées par Karl Marx… Si c’est cela l’idée selon laquelle l’islamo gauchisme innerve la société…cela nous reconnait une puissance d’intervention hors du commun… divine sans doute.

J’ai poursuivi mes études d’économie et de sociologie du travail jusqu’au niveau D.E.A (Bac + 5) et sur ces 5 années d’université, de mémoire j’ai eu un cours de 2 h sur l’approche marxiste de l’économie… Pour vous dire à quel point l’Université est infiltrée de communistes.

SURVEILLANT D’EXTERNAT DES QUARTIERS NORDS - Pour poursuivre mes études je suis devenu surveillant d’externat au collège « Elsa Triolet » pendant 5 ans. Je me suis investi dans la vie du collège, car j’aimais m’occuper des enfants (animateur de colonies de vacances l’été). J’ai donc pu mesurer combien déjà à l’époque (pendant les années 80), les politiques menées planifiant l’accumulation des pauvretés et de l’immigration arabo-musulmane dans certaines parties de territoire… au détriment des autres. Pour moi, en tant que communiste, ceci était cohérent avec le Capitalisme mondialisé, en train d’apparaitre. Je ne savais pas qu’en visualisant les choses ainsi je fabriquais de « l’Islamo-Gauchisme »….D’ailleurs « Quartiers Nords » à Marseille, n’a pas de signification « ordinale » mais une signification de quartier abandonné, pour ne pas dire relégué…D’où d’ailleurs les « politiques de la ville » centrées sur ces quartiers…

ATHÉE ET PARTISAN DU NUDISME ET DE L’AMOUR PARTOUT - J’ai été baptisé à l’insu de mon plein gré (catho-droitisme), mais rapidement la lecture de Rousseau et de Marx, j’ai bien dit la lecture, pas l’écoute religieuse d’un dogme, m’ont poussé vers l’émancipation spirituelle et j’ai considéré que Dieu n’existait pas (pure invention) et je suis donc devenu athée. Mais pire, je considère que le plus grand plaisir dans la vie, c’est de faire l’amour, partout, sous toutes les latitudes, atmosphères et sous toutes les coutures, positions etc. Il m’est arrivé de faire l’amour dans la mer avec les poissons. C’est vous dire si je suis croyant en un Dieu….Faire du nudisme est aussi un plaisir remarquable, dans ces petites criques offertes par Dame Nature et non faites par Dieu.

INGENIEUR TERRITORIAL A BLANC-MESNIL - J’ai commencé mon premier travail de fonctionnaire à Blanc-mesnil, dans le 93. Ville communiste, depuis 1945. Ville ayant réussi en banlieue à marier industrie et nature, santé et sport, formation et culture. Quand j’y repense, ce sont mes meilleures années de réussite professionnelle et humaine. J’ai rencontré des tas de gens, mes semblables, qui s’investissaient au service des habitants et de l’intérêt général. Sur environ 1000 agents municipaux, seuls une quarantaine d’entre eux étaient communistes, c’est cela sans doute, la « soviétisation des esprits » mais nombre d’entre nous avaient la volonté de donner le meilleur de soi pour l’intérêt général.

PRÉSIDENT DE L’AMICALE DES LOCATAIRES - Investi professionnellement, je me suis aussi investi socialement dans la vie de ma cité, avec d’autres militants eux aussi engagés syndicalement ou politiquement. Nous avons réussi à faire « vivre en commun » (et non pas « vivre ensemble ») la cité qui accueillait des familles différentes (socialement, culturellement etc.). Nous étions reconnus car sur 180 logements, 140 d’entre eux étaient à l’amicale. La vie sociale générée était intense (Feux de la St Jean, vin de Noel, expositions culturelles etc…). J’ai alors pu constater un début de dégradation de la vie de la Cité. Le Préfet qui contrôle 33 % des attributions de logement, nous attribuait systématiquement des migrants, je dis bien le préfet, pas le Maire. Désormais la ville est à droite et le Département est P.S. C’est-à-dire que l’objectif assigné de supprimer les poches de résistance communiste a été atteint par une politique de ghettoïsation des pauvres à concentration arabo-musulmane. Est-ce le fait de constater et d’analyser ce phénomène me spécifie derechef comme « Islamo-gauchiste » ??? Pour moi il s’agit juste d’une analyse communiste des choses…

L’ISLAMO-GAUCHISME, UNE APPROCHE CONCRÈTE - Si j’ai bien lu et bien compris, en fait est « islamo gauchiste » tout individu et surtout tout chercheur, en sciences sociale, qui au-delà de l’approche en termes de « classes sociales », concept désormais accepté en sciences sociales, ponterait du doigt des éléments complémentaires liées à la « race » à la couleur de peau, à la religion et au genre (homme/ femme) qui deviendraient des facteurs aggravants des discriminations sociales. Dit autrement, est « Islamo-gauchiste » tout individu qui considère que dans le cadre du capitalisme actuel les questions de couleur de peau, de consonance de nom, de religion et de sexe, seraient des facteurs pénalisants. Mais n’est ‘il pas vrai qu’il vaut mieux dans notre Pays, être né Blanc homme du XVIème arrondissement, pour obtenir un bon emploi qu’à qualification égale, être arabo-musulman du XXème arrondissement ???

LES C.V ANONYMES SONT-ILS ISLAMO-GAUCHISTES ??? Afin de réduire les discriminations à l’embauche les C.V anonymes ont été introduits en vue de réduire l’importance de l’apparence (couleur de peau, sexe, quartier d’habitation) où l’on voit en définitive qu’y compris dans la vie pratique ces questions de discrimination potentielles, ont été observées et que l’Etat a cherché à y répondre : « Un CV anonyme est un CV qui, contrairement à l'usage, ne comporte aucune information permettant d'identifier le postulant, ce qui est supposé permettre de lutter contre les discriminations à l'embauche. Les informations ne figurant généralement pas dans un CV anonyme sont notamment : une photographie, le nom, le prénom, l'adresse, le sexe, l'âge ou la date de naissance, la nationalité … » / Wikipedia

DES CHERCHEURS EN SCIENCES SOCIALE - Qu’aujourd’hui des chercheurs de l’Université ou du C.N.R.S fassent des recherches sur le fait de savoir et d’évaluer si des critères de races, de religion, de couleurs de peau et de sexe sont des facteurs aggravants les logiques de discrimination actuelles, ne me semblent pas pouvoir être catalogués comme relevant de « l’Islamo-gauchisme », mais juste d’une démarche de questionnements nécessaires à toute société qui s’interroge sur son système de vie.

LA PEUR DES RESULTATS - En fait la dénonciation de ses recherches, sous l’appellation d’Islamo-gauchisme, c’est de la part de certains chercheurs affiliés à la préservation des intérêts de la bourgeoisie, de voir que les résultats publiés pourraient confirmer le fait que les facteurs de couleur de peau, de religion et de sexe sont bien des facteurs aggravants des discriminations sociales, fondement du Capitalisme. Et comme la bourgeoisie a poursuivi Marx toute sa vie pour ses travaux permettant de visualiser et de matérialiser l’exploitation Capitaliste, il faut ici, poursuivre en dénonçant par avance toute recherche, qui permettrait de visualiser le côté obscur du Capitalisme mondialisé. Dans ces conditions d’analyse et au vu de ma formation et de mon expérience tant professionnelle que militante et humaine, alors je pense que les chercheurs ont raison de chercher sur les facteurs discriminants.

INSOUMIS = ISLAMOGAUCHISTES - Comme votre faiblesse intellectuelle, de pensées et d’analyses, vous empêche de pouvoir argumenter sur le fonds des propositions insoumises, comme de plus vous êtes incapable de faire face à la pauvreté étudiante qui se répands comme une trainée de poudre, alors vous allumez en permanence des contre-feux idéologiques, visant à dissuader de penser. Cette égalité construite de toute pièce ne repose sur aucun fondement idéologique, puisque comme moi, beaucoup "d’insoumis", sont plutôt athées et ne se reconnaissent aucunement dans le gauchisme, mais dans la Révolution Citoyenne, qu’ils veulent paisibles, par les urnes et la 6ème République (pas très gauchiste tout ça). Mais qu’importe pour vous la vérité, il s’agit de sauver le système, quitte à s’allier à l’extrême droite, au vu des échanges aimables tenues entre Darmanin et Mme Le Pen. « Plutôt Le pen que les insoumis… » versus moderne de l’expression « plutôt Hitler que le « front populaire ». Où l’on mesure ici le poids de l’Histoire. C’est en cela que mon courrier s’adresse autant à vous qu’aux laquais du « capitalisme mondialisé », que je qualifie de « néo-fascistes », car il refusent de remettre en cause leur modèle en faillite et seront capables, au nom du dogme de violenter la démocratie, jusqu’à remettre sur pied s’il le faut, un régime fasciste du type « Régime de Vichy ». Ce qui est arrivé une fois peut se reproduire comme farce : « Hegel remarque quelque part que tous les grands faits et les grands personnages de l’histoire universelle adviennent pour ainsi dire deux fois. Il a oublié d’ajouter : la première fois comme tragédie, la seconde fois comme farce. » Marx.

TOUT SAUF MELENCHON ET LES INSOUMIS COMMUNISTES - En fait ce qui unit beaucoup des partis politiques, c’est la préservation du système de domination du capitalisme mondialisé sur l’Humanité des peuples. Du P.S au MODEM, au centre de la droite de la droite du centre et de LREM, vous n’avez qu’un seul objectif la préservation et la reproduction du Capitalisme mondialisé comme seul système d’exploitation du monde et des peuples, ce que notamment la jeunesse ne supporte plus car sensibilisé au devenir de la planète bleue…

LA PEUR AU CHATEAU - Une fois posé les termes du débat scientifique, s’y rajoute le fait de la peur de la Bourgeoisie pour 2022. Et si Mélenchon réussissait à « unir le peuple », dans ses diversités de couleur, autour d’un programme en rupture avec le système fondé sur les discriminations sociales, aggravés des stigmates de couleur de peau, de religion ou de sexe. C’est « l’avenir en Commun » qui en posant les question de la « mise en commun » et des partages de richesses, est le programme qui combat le plus les discriminations de tout type et propose une espérance.

Madame la ministre, j’ai tout au long de ce courrier voulu vous montrer à travers ma trajectoire de vie, que j’étais communiste, insoumis et troubadour de l’Humanité que de ce fait je ne suis ni islamiste, ni gauchiste….Mais si cette démonstration ne vous convainc pas, je vous laisse vos certitudes bibliques… Ne dit-on pas que « l’on ne peut pas faire boire un âne qui n’a pas soif ».

Je vous prie de bien vouloir accepter, Madame la ministre, mes sincères salutations de « sans-culotte ».

Fabrice AUBERT

P.S / l'analyse scientifique https://politoscope.org/.../islamogauchisme-le-piege.../...


Union Juive Française pour la Paix UJFP

Hier, à 14:03

Le mardi 16 février, à l’Assemblée nationale, la ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Frédérique Vidal confirmait ce qu’elle avait annoncé deux jours plus tôt sur la chaîne Cnews : le lancement d’une « enquête » sur l’ « islamogauchisme » et le postcolonialisme à l’université, enquête qu’elle déclarait vouloir confier au CNRS à travers l’Alliance Athéna. Les raisons invoquées : protéger « des » universitaires se disant « empêchés par d’autres de mener leurs recherches », séparer « ce qui relève de la recherche académique de ce qui relève du militantisme et de l’opinion » ainsi que … « l’apparition au Capitole d’un drapeau confédéré ».

vidaldemission

Pour signer, c'est par ici.

vidaldemission
Bachelot - Blanquer - Borne - Castex - Darmanin - Denormandie - Dupond-Moretti - Girardin - Gourault - Lecornu - Le Drian - Le Maire - Macron - Montchalin - Parly - Pompili - Véran - Vidal - Etc.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.