Grande Scynthe - La banalité du mal

Tentes lacérées, couvertures dans la boue : la police évacue le camp de migrants de Grande Synthe.

Ce 29 décembre, dès 8h45, sous la pluie et les deux degrés de Grande Synthe (commune du Nord), des migrants ont été expulsés. Embarqués dans des bus ou restés dans la forêt, ils n'ont plus rien après le passage des forces de police qui ont lacéré leur tentes.

https://www.revolutionpermanente.fr/Tentes-lacerees-couvertures-dans-la-boue-la-police-evacue-le-camp-de-migrants-de-Grande-Synthe

grandescynthe1

capture-d-ecran-2020-12-31-a-10-42-42
capture-d-ecran-2020-12-31-a-10-43-06
CRIMES D'ÉTAT, ÉTAT MULTIRÉCIDIVISTE

grandescunthe2
Des gendarmes évacuent un camp de migrants à Grande-Synthe, le 17 septembre 2019. AFP/François Lo Presti

Évacuations de migrants : recours en justice de deux journalistes « empêchés de travailler »

Les deux journalistes dénoncent une « atteinte grave » à « la liberté d’informer », après s’être vus « opposer un refus de documenter » des opérations d’évacuation à Grande-Synthe, Coquelles et Calais.

La mafia déteste les témoignages et témoins de ses crimes contre l'humanité.

#NUREMBERG @CPI

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.