Dépendance, retraite : l’alternative au recul de l’âge de la retraite .

Vers un investissement citoyen d’environ 400 Milliards d’euros sur 10 ans pour la dépendance et la création d’environ 480 000 emplois par an, sans remettre en question la trajectoire budgétaire de la France

Pour financer les retraites ou la dépendance , le gouvernent n’a pas d’alternative , la seule solution toujours proposée c’est garder les Français plus longtemps au Travail .

La question qu’il faut se poser :  faut-il travailler plus longtemps pour que le fruit de ce travail finance la prise en charge de la perte d’autonomie des personnes âgées ou trouver d’ autres alternatives et en particulier un financement citoyen par et pour les citoyens .

Une autre question se pose, si un financement massif de la dépendance est trouvé , faut-il réformer les retraites par un autre régime à points avec des mesures paramétriques .C’est une vraie question politique .

Il est urgent de ne plus attendre car la France est en marche arrière : Elle ne respecte pas les critères de Maastricht , le déficit public fin 2019 est à plus de 3% , la dette publique dépasse fin septembre 2019 les 100% du PIB , et surtout la France passe à la 7ème place des pays les plus riches avec une dette publique détenue à plus de 56% par les étrangers et elle n’est plus protégée contre une attaque du marché .

Il s’agit de créer des fonds citoyens, pour réduire les endettements de l’état sur le marché mondial et réduire le taux de chômage en France. Les fonds doivent être dotés de garanties publiques, la rémunération pour le citoyen égale ou supérieure à l’inflation garantie par l’état

Plus de 400 Milliards d’euros sur 10 ans en partenariat avec l’État, les institutions associatives, les communes et les établissements de formation , c’est possible :

Pour :

  • Le financement de la dépendance par la création d’Habitats à but non lucratif partagés, sécurisés avec accompagnement. Un Habitat entre les résidences et les EHPAD, Un habitat intégrant des micro-crèches et des services de soins Infirmiers .
  • Le financement de la dépendance par la création des maisons de répits médicalisés à but non lucratif.
  • Le financement des EHPAD spécialisés à but non lucratif.
  • Extension et rénovation des EHPAD et des maisons de retraite existantes.
  • Amélioration du régime de retraite actuel.

En attentant la loi sur la perte de l’autonomie après un demi-siècle de politiques inabouties à cause du coût de financement difficile à intégrer au budget de l’État (aujourd’hui 30 Milliards à comparer aux 314 Milliards ( 13,8% du PIB ) des dépenses des retraites .

Un milliard d’euros investi en construction et services pour les EHPADs créerait environ 12 000 emplois . L’investissement des 40 Milliards par an devrait réduire le nombre de chômeurs de 480 000 par an bien sûr sur les premières années uniquement.

En France , il y a 6.3 Millions de Chômeurs avec uniquement 2.6 Millions indemnisés . En prenant les dépenses directes , les allocations chômages , le RSA , l’AAH , l’APL , les dépenses indirectes et le manque à gagner en impôts et cotisations , les dépenses de réintégration , les dépenses administratifs , et les dépenses de santé , on peut estimer un coût moyen de

On peut faire un calcul simple 480 000 x 20 000,00 € = 9.6 Md€ de réduction du coût public ,à déduire la formation 4 800€x 480 000 = 2.3 Md€ ce qui donne une recette de 7.3 Md€

Il n’est plus nécessaire donc de réformer le régime des retraites pour trouver de nouveaux financements.

Au contraire cette approche citoyenne ouvre la voie à l’amélioration du régime actuel ou futur :

  • L’augmentation du minimum retraite à la valeur d’un Smic Net
  • La majoration des retraites des femmes en fonction de leur parcours ( nombre enfants , mère célibataire , etc.)
  • Une prise en compte plus importante de la pénibilité pour harmoniser progressivement les régimes spéciaux avec le régime général .

Le financement des fonds Citoyens

Au lieu d’alourdir la fiscalité sur le Plan d’épargne logement PEL et réduire le taux des livrets A à 0,5% et permettre aux compagnies d’assurance vie d’intégrer la provision pour participation aux bénéfices dans le calcul de leur ration de solvabilité. Le gouvernement doit au contraire faciliter l’épargne des Français , et réduire l’appétit des banques.

L’épargne des fonds citoyens devrait venir :

Des retours des placements des français à l’étranger et en Europe (1/3 environ) plus rentables aujourd’hui que nos livrets A, LDDS, LEP etc.

Des 250 Milliards d’euros du PEL (5% de l’épargne des Français) qui n’est plus attractif .(Rigidité à court terme, pas de rentabilité à long terme , taux de rendement inférieur au livret A après prélèvement forfaitaire unique de 30% , taux crédit marché plus compétitif pour les prêts immobiliers, bloqué 4 ans).

Des 1 200 Milliards d'euros de l'assurance vie ( fonds euros ) qui n’est pas encore accaparée par la dette de l’État pourra être placée par les assurances ou les Mutuelles dans les fonds citoyens , au lieu de faciliter son transfert vers le plan d’épargne retraite privé ( Loi Pacte épargne retraite du 11 Avril 2019). Le taux d'inflation prévu en 2020 sera de plus de 1,8% mais le taux de rendement de l'assurance vie fonds euros tombera à 1% .

Vu les taux d’emprunt négatifs de l’état , vu les taux des OAT à 10 ou 30 ans, les taux d’emprunts de l’état aujourd’hui moins de 0,45% et avec un taux d’inflation prévu en 2020 de 1,8%, le coût maximum annuel de cette opération sera de 1.8 Milliards d’euros pour 2020.

A déduire de la recette brute de 7.3 Md€ le coût de financement de 1.8 Md€ et nous obtenons une recette nette positive de 5.5 Md€

La Gestion des fonds Citoyens

Les fonds doivent être gérés par des établissements de crédit public avec un conseil d’administration paritaire composé des représentants des partenaires sociaux , organisations patronales (25%) et syndicales (25%), des représentants des ministères concernés (30%) et des citoyens qualifiés (20%)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.