Division chez les gilets jaunes, fin de la promise cuitée ?

Petite enquête sociologique de terrain dans le mouvement des Gilets jaunes, révélations et réfléxions éditoriale. Article sorti sur le journal du comité en Juin 2019.

gilets jaune gilets jaune

De l'eau dans le gaz entre les gilets jaunes, en effet même si les moins concernés et en mêmes temps les plus fanatiques, vous dirons que tous va bien, en immersion sur les réseaux sociaux, de nombreux « dislikes » et des conflits ont lieu régulièrement sur les pages comptant le plus d'inscrits. Depuis l'annonce des décès qui en réalité n'existaient pas, certains reporters amateurs se sont confrontés à la réalité dans la communication et l'information.


Le droit à l'erreur dans ces temps houleux n'est pas des plus tolérés, car une «Fanbase» ce n'est pas comparable à des amis. Pour certain, les accusations vont plus loin sur eux et soulèvent une vérité qui risquerait d'être un problème pour ses autodidactes du reportage sur le terrain. Car, en matière de donation, tout doit être déclarés et une brume épaisse de paperasse et de poursuites judiciaires pourraient rattraper certaines de ses personnes.

Nous vous rapellons que le comité Vaillant ne proposera pas de cagnotte, c'est pour cela que nous avons rejoint Médiapart blog, en effet, on ne peut pas avoir des difficultés pour vivre correctement, manifester des mois entiers pour se faire entendre et verser son argent à des gens jeunes gens qui veulent faire carrière dans le journalisme en voguant sur la crise social, leurs utilités est indispensable, mais n'importe quel citoyen un peu courageux peu produire exactement les mêmes informations, il n'y à pas d'organisation de travail structuré, ni de déantologie.

Nous recommandons à se rapprocher de la  trésorie public et éventuellement  d'une école de journalisme si réellement la fibre les intèressent, école de journalisme ne les empêchent pas d'être indépendants et il y apprendrons peut-être que toutes informations non sourcées, n'est pas une réalité, mais un bruit de couloir qu'il faut absolument se tenir de propager sur des réseaux sociaux où le complot circulent dix plus vite que la vérité selon une étude de la MIT(*).

Quant aux donneurs, nous vous proposons de distribuer votre argent, près de porte de la Chapelle par exemple ou dans une association caritative, ces deux endroits manquent étrangement d'aides financières pour leur part. Blague mis à part, nous souhaitons aussi souligner une mention honorable et intéressante dans le mouvement, une lueur de lucidité structurelle ou d'organisation intermédiaire semble se faire, nous avons pu constater, qu'une parti de ces citoyens engagés, semblent prendre une nouvelle direction, plus organisée et discrète ce qui pourrait être un renouveau épuré du mouvement mettant de côté ceux qui parlent pour agir avec ceux qui font !

 

(Sources*): https://money.cnn.com/2018/03/08/media/fakenews-mit-study/index.html? )

Gabriel Waller

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.