Reconnaître la Palestine.

« Reconnaître la Palestine, c'est redonner une chance à la paix » Maintenant.

vive-la-pelestine

Et ils appellent ça la démocratie quand un type tout seul veut décider pour le monde entier ?

Le fou de Corée du Nord fait peur au fou d’Amérique, alors le fou d’Amérique s’en prend à la Palestine... Si ce n’était pas aussi grave, on pourrait en rire tellement c’est grotesque et flagrant que c’est pour dire « vous allez voir ce dont je suis capable »... Du pire, et ça on le savait déjà.

Et le CRIF demande à Macron  d’être d’accord avec la décision du fou d’Amérique et « de reconnaître Jérusalem comme capitale de l’Etat d’Israël ». Et le président français a déjà répondu : « Sur Jérusalem, la France n'approuve pas la décision des États-Unis. La France soutient la solution de deux États, Israël et la Palestine, vivant en paix et en sécurité, avec Jérusalem comme capitale des deux États. Nous devons privilégier l’apaisement et le dialogue. »

Merci. Monsieur le Président, la France peut faire mieux. "Reconnaître la Palestine, parce que aujourd’hui plus que jamais, reconnaître la Palestine, c'est redonner une chance à la paix"

A la demande de huit pays, dont l'Egypte, la France et le Royaume-Uni, une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU a été fixée à vendredi matin.

Palestine: Musique Zebda pour la cause Palestinienne "Une vie de moins" © Pascal Gibert

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.