Choisir, en politique...

Ils sont déjà tous en campagne… Tous ? En 2022 devrons-nous choisir entre des pourris et des racistes ?

Les pourris ce sont ceux qui passent en force, en ne s’interdisant rien. Au nom pensent-ils (pensent-ils ?) de l’intérêt supérieur… Je pensais que le choix de Eric Dupond Moretti comme garde des Sceaux était une réelle envie de changer la Justice, de mettre plus de Droit et plus de droits dans notre République… Maintenant nous savons que le Garde des Sceaux a passé ses vacances avec l’avocat de l’énervé de droite mis en examen car poursuivi pour corruption, et qu’il a été nommé pour « s’occuper » du Parquet national financier et des intérêts du même énervé de droite et du leader du Centre. Une nomination au pouvoir judiciaire pour des arrangements politiques ? Macron veut tout pour 2022 et donc, à priori aussi à n’importe quel prix.

Les racistes ce sont ceux d’extrême droite. On les connaît, et ils sont nombreux et très actifs. Les racistes ce sont aussi ceux de gauche (comme de droite) qui détestent nos concitoyens musulmans, juste parce qu’ils sont musulmans. Et eux aussi sont très actifs. Depuis 2001 ils accusent les musulmans de tout et les soupçonnent du reste. Avant c’était à cause de l’Algérie et à cause de la Palestine. Tout est de leur faute, toujours… L’islam est une religion comme les autres. Pas mieux, pas pire.  Alors, non les musulmans ne sont pas responsables des attentats revendiqués par des organisations terroristes, ils en sont les victimes, ici comme partout. Pourquoi la France a-t-elle été attaquée à Toulouse, à Paris, à Nice par des terroristes ? Macron n’est pas neocon, c’est lui qui l’a dit. Ses deux prédécesseurs si…

La vie d’un être humain, quel qu’il soit, n’a pas de prix. Qu’il survive en Palestine, à Moria, ou dans n’importe quel camp indigne, ou sous des bombes ou par terre dans les rues de Paris ou même sous les ors de la République… La haine ce sera sans moi, la violence aussi. Et ne pas porter secours à ceux qui en ont le plus besoin n'est pas digne de notre humanité.

Ma vie à moi ne vaut pas plus ni moins que celle de n’importe qui d’autre. Alors je veux bien finir ma vie en ne votant plus jamais si je dois le faire en me bouchant le nez et en fermant les yeux et les oreilles…

Parce que,

« Ma vie n’est pas quelque chose que l’on doive mesurer. Ni le saut du cabri ni le lever du soleil ne sont des performances. Une vie humaine n’est pas non plus une performance, mais quelque chose qui grandit et cherche à atteindre la perfection. Et ce qui est parfait n’accomplit pas de performance : ce qui est parfait ouvre un état de repos. Il est absurde de prétendre que la mer soit faite pour porter des armadas et des dauphins. Certes, elle le fait -mais en conservant la liberté. Il est également absurde de prétendre que l’homme soit fait pour autre chose que pour vivre. Certes, il approvisionne des machines et il écrit des livres, mais il pourrait tout aussi bien faire autre chose. L’important est qu’il fasse ce qu’il fait en toute liberté et en pleine conscience de ce que, comme tout autre détail de la création, il est une fin en soi. » Stig Dagermann in « Notre besoin de consolation est impossible à rassasier » p 19.

Coeur de soleil © GTK Coeur de soleil © GTK

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.