La vie, la mort, les mots

On ne pourra pas vivre beaucoup plus longtemps mais on pourrait vivre mieux. C’est un choix. Edouard Baer dans l’Invité de Patrick Simonin, pour le plaisir

 

Édouard BAER : " On fait tout pour prolonger la vie tout en la vidant de sa substance" © L'invité

11’20 Y a-t-il une vie avant la mort ? C’est une question d’époque. On fait tout pour prolonger la vie en la vidant de sa substance. Donc c’est assez paradoxal. On a l’impression qu’on va vivre beaucoup beaucoup plus longtemps, ou qu’on va moins mourir, grâce à toutes les mesures qui sont prises. Mais qu’on a vidé la vie de beaucoup de ses intérêts. C’est épouvantable. On ne pourra pas vivre beaucoup plus longtemps mais on pourrait vivre mieux. C’est un choix. Parce que les politiques sont obligés. Parce qu’il y a une grande demande des populations, de sécurité mais dans le fond je me demande si c’est pas un peu cher payé. Edouard Baer

14’ On a l’impression que les mots, maintenant sont ou menteurs ou manipulateurs. Parce qu’on les entends chez les gens du marketing ou de la politique, [ceux] qui savent exactement où appuyer pour faire peur ou envie. Moi j’aime bien l’innocence des mots, c’est-à-dire les mots qui sous le coup de l’émotion, surgissent comme ça. J’ai encore une grande confiance dans les mots. Je trouve les mots pour jouer. Il ne faut pas être intimidé par les mots. Et [j’aime] le côté mystique des mots, la magie des mots qui vous touchent (…) qui créent de l’émotion sur celui qui parle et aussi sur celui qui écoute... Edouard Baer

http://www.tv5monde.com/linvite http://www.tv5monde.com/linvite

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.