Ces milliards qui manquent à la France

Que fait la police ? Que fait ce gouvernement ? Tous ces milliards suffiraient à éponger toutes les dettes et à mettre en place le revenu de base, le vrai, pour éradiquer la pauvreté…

Au lieu de taper et de mutiler les manifestants, au lieu de contrôler les citoyens et de les verbaliser pour cause de Covid pour remplir leurs caisses et toucher des primes, au lieu d’épingler les fraudeurs aux allocations familiales qui tirent le diable par la queue, si ce président et son gouvernement et leurs exécutants avaient le courage et surtout l’envie de s’attaquer au gros fraudeurs, voleurs et vrais délinquants ?

L’évasion fiscale… Les 700 milliards qui manquent à la France et c’est sûr, pendant le Covid donc depuis plus d’un an, cette somme a considérablement augmenté…

Les détournements politiques pour enrichissement personnel ou pour cause de campagnes électorales ? L’argent des contribuable détourné au profit- d’hommes et de femmes politiques indignes ? Combien de milliards ? Et on a vu le plus mis en examen d’entre eux, aux côtés du PR pour une cérémonie il n’y a pas longtemps. C’est lui aussi qui a suggéré de se refaire une santé avec Napoléon ? Il sera là aussi on l’imagine bien… La honte absolue pour ces présidents, y compris celui en exercice qui n’hésite jamais à se montrer aux côtés du mis en examen. Quelle mauvaise image pour la France, quelle leçon d’indignité donnée aux jeunes de notre pays et quelle honte pour nous, les citoyens… Que l’indignité de ce « en même temps » commémoriel échappe à ses concepteurs en dit long sur les rapports qu’ils entretiennent avec ce passé. Il est des honneurs accordés à certains personnages qui déshonorent celles et ceux qui les rendent. 

La mafia et le grand banditisme, en Corse et dans le Sud de la France… Combien de morts et combien de milliards ? « On sait que ce que craignent le plus les mafieux ce n’est pas tellement d’aller en prison, c’est la confiscation de leurs biens. »

Nous ne sommes pas dupes. Nous savons tout, grâce aux réseaux sociaux, grâce à Mediapart qui ne nous cache rien, et font leur travail d’information, avec courage au lieu de se contenter de pantoufler… Bravo aussi au SDJ de France 2 ainsi que d’autres journalistes qui désapprouvent publiquement la complaisance politicienne de leurs patrons…

Vive la République, vive la France

Et vive le printemps…

 © GTK © GTK

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.