Et si c’était pas fichu à gauche ?

« Le pessimisme de la connaissance n’empêche pas l’optimisme de la volonté ». Antonio Gramsci

Tout le monde se moque d’elle. Je n’ai même pas besoin d’écrire son nom, je sais que tout le monde sait de qui je parle. Elle s’en prend plein la tête, parce qu’elle est une femme d’abord. Parce qu’elle est écolo, et parce que (peut-être) pour se convaincre qu’elle peut le faire, elle use (un peu) de la méthode Coué. Elle l’a dit sur BFM, la chaîne que tout le monde vomit et où tout le monde va parce que c’est la chaîne que tout le monde regarde… 

Hier c’était Edwy Plenel qui était sur cette chaîne. Et c’est bien qu’un homme comme lui s’y exprime. Une autre voix à faire entendre« La politique que défend M Zemmour est une politique criminelle. (…) ce néo pétinisme, ce n’est pas une question de débat, on ne débat as des idéologies meurtrières, on ne débat pas des idéologies racistes, on ne débat pas des idéologie ségrégationnistes, on ne débat pas des idéologies suprémacistes, on ne débat pas avec les idéologies qui prétendent que les femmes ont un cerveau plus petit que celui des femmes, car c’est ce qu’il écrit, on les combat et on parle à ceux , on fait de la pédagogie ; on fait de l’histoire à celles et ceux qui se laissent berner par cette ignominie. »

 Plenel n’était pas venu pour parler de Zemmour, il est venu pour parler de la gauche. Je n’ai pas encore regardé, je n’ai vu que l’extrait plus haut. C’est par ici… « La gauche peut-elle encore gagner »

Jean-Luc Mélenchon lui ne va pas débattre avec Zemmour jeudi soir, il va le contredire. Soit. Bon courage à lui. Je pense moi que c’est impossible parce que suis sûre moi aussi qu’on ne discute pas de racisme avec un raciste.  Je suppose que Mélenchon est sûr qu’il y arrivera.  Il y a quelques années, il disait qu’il connaît bien Zemmour et qu’il n’est pas raciste.  Peut-être qu’il fait semblant ? Je sais qu'aujourd'hui Jean Luc Mélenchon ne dirait plus cela... Peut-être y va-t-il parce qu'il le connaît bien ? Alors je lui souhaite sincèrement de réussir, même si je n’y crois pas. L’optimisme de la volonté…

Pour en revenir à Sandrine Rousseau dont je parlais plus haut, elle a bien précisé : « Je vous le dis, j'irai jusqu'au bout, je serai la surprise de cette présidentielle »… L’écologie est la force réformatrice, transformatrice de la gauche et je la porterai jusqu’au bout et vous verrez que c’est cela qui gagnera. S’il y a cette volonté de moderniser et de transformer la gauche. C’est ce que je porte. Une forme d’émancipation. »

Bon courage à vous Madame Je vais voter pour vous au second tour de la primaire des écolos. On sera fixé avant la fin du mois. Après on verra… Nathalie Arthaud aussi va se présenter…

 © GTK © GTK
 

Elle m’a réveillée ce matin vers 5h… Elle brillait, éclairait tout. Puis les nuages sont venus. Ils l’ont cachée puis elle est revenue. Magnifique. Ça a duré moins de cinq minutes… Merci. Je lui ai demandé ce qu’elle en pense, elle, de la gauche, elle n’a rien dit et elle est partie…

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.