Macronisme, sarkozysme, même objectif

Après avoir enrichi les plus riches, ils s’en prennent aux plus faibles, à ceux qui n’ont rien. Ils veulent donner des gages à l’extrême droite et à la droite dite dure. Pour se faire réélire. Haro sur nos libertés, sur l’Egalité et sur la Fraternité…

Non nous n’avons pas voté pour ça. Même au second tour, nous avons voté contre l’extrême droite, justement et quelle différence cela fait-il aujourd’hui, avec ce que nous avons vu cette nuit ?

Sarkozy avait osé ça.

Macron a laissé faire ça.

Et avec sa loi liberticide globale, ce gouvernement nous fait honte. Nous sommes en France, le soit disant pays des Droits de l’homme.

Et Macron va tout perdre, comme Sarkozy. Et moi je veux que la gauche gagne.

Et le peuple va se battre pour que les imbus d’eux-mêmes de gauche s’entendent, pour enfin, la faire gagner. Et nous aussi, comme en Nouvelle Zélande, comme ailleurs nous voulons une femme, qui portera un programme de la vraie gauche, celle qui respecte les citoyens, celle qui se préoccupe des plus fragiles, celle qui est digne des valeurs de la République. Pas les neocons qui ne respectent pas les citoyens musulmans ici à cause de la Palestine là-bas, et qui se servent de la laïcité pour diviser.  pas les racistes qui ne savent même pas qu’ils le sont, pas les anti jeunes ou les anti vieux, pas les mous ou les trouillards incapables du courage qu'il faut pour sortir de la rue tous ceux qui y dorment encore. Non ! Une vraie gauche digne de ce nom.

Une gauche moderne révolutionnaire qui instituera enfin le revenu de base, le vrai, celui qui qui mettra du beurre dans les épinards de tous ceux qui triment et même des riches, qui le rendront sous forme d’impôt. Alors, ça fait rêver ? Oui ça fait rêver et il faut toujours avoir des rêves assez grands pour ne jamais les perdre de vue.  

 © GTK © GTK

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.