Des héros au quotidien

Třinec, à l’Est de la République Tchèque. 49°40’40’’ Nord, 18°40’22’’ Est. František Zvardon, le photographe, nous parle d’un monde irréel dans lequel travaillent des humains.

Son texte, comme ses photos sont d’une immense et poétique humanité. Comme s’il était impérieux -et ça l’est- de toujours ramener de beau dans tout, même et surtout, dans le pire… Pour réveiller notre dignité. Pour nous obliger à regarder, à ouvrir les yeux. Pour nous rappeler qu’il y a toujours de l’espoir puisque ces humains là existent et ressentent tout, comme nous.

Ça commence comme ça :

 « Des héros, ces ouvriers métallurgistes ? Des héros au quotidien, mais qui se meuvent aussi dans le domaine du sacré. Ils sont masqués, et ils manient le feu. Ils font brûler et fondre le métal, et ils le façonnent. Ce sont des créatures entre hommes et Dieux – des héros, en somme. Pas comme Hephaistos, mais comme Herakles… Ils sont tout aussi bien des Titans, d’ailleurs : des médiateurs entre le chaos des profondeurs de la Terre et l’ordre souple, ingénieux et nonchalant de la Nature. (…) » František Zvardon Lire la suite ici…

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.